L'interview de Fanny Ardant pour "La belle époque"

Dans le film de Nicolas Bedos, Fanny Ardant est Marianne, la femme de Victor (incarné par Daniel Auteuil), dessinateur de bande dessinée vieillissant, cynique et désabusé. Elle arrive à un point où elle ne supporte plus son côté "vieux con grincheux", et le met à la porte.

Pour lui mettre du baume au cœur, le fils de Victor lui offre un cadeau : participer à une reconstitution filmée sur le thème "vivez un jour dans l’époque de votre choix". Et le fantasme de Victor va être de revivre un jour précis de son propre passé : ce jour de 1974 où, dans un bar, il a rencontré sa femme. Le metteur en scène réalise son rêve, et Victor revoit défiler sa jeunesse… avec une jeune actrice qui incarne Marianne jeune (incarnée par Dora Tillier). 

L'interview de Fanny Ardant

Comment Nicolas Bedos a-t-il embarqué Fanny Ardant dans son projet ? tout d'abord en lui envoyant le scénario, avant de la rencontrer. L'actrice a apprécié le geste, et à la lecture, elle a trouvé un fil rouge plaisant dans cette histoire d'amour. Son personnage a beau avoir l'air rébarbatif, avec une dureté et une cruauté qui ne sont pas nécessairement gratuites, Fanny Ardant a apprécié la combativité de Marianne pour sauver son amour.

"La belle époque" est un film choral, et donc, la difficulté est de jouer en solo, la bonne partition qui rejoindra l'ensemble. Comment faire exister très vite pour le spectateur, le couple de Marianne et Victor, leur histoire, leur passé et l'usure de leur relation ?

La bande-annonce