Isabelle Huppert : C’était plus difficile d’apprendre à parler correctement arabe qu’à jouer du piano

En argot, la Daronne, ça désigne la mère, la patronne… Adapté du roman éponyme de l’avocate pénaliste Hannelore Cayre, le film montre le travail au quotidien de Patience, interprète judiciaire franco-arabe au service de la Brigade des Stups de Paris.

Patience se débat avec des difficultés financières, devant financer l’hébergement de sa mère en Ehpad. Lors d’une écoute téléphonique de jeunes trafiquants de drogue, germe en elle l’idée d’intercepter une livraison et de se muer elle-même en dealeuse.

lire aussi : la critique du film

Dans le rôle principal, Isabelle Huppert, actrice boulimique de nouveaux défis et de nouvelles expériences – ici, apprendre phonétiquement l’arabe pour incarner une interprète crédible.

 

L’interview d’Isabelle Huppert et du réalisateur Jean-Paul Salomé

la bande-annonce