Diane Kruger dans la peau de Hedy Lamarr, actrice sulfureuse et inventrice visionnaire

Diane Kruger a remporté un prix d'interprétation au Festival de Cannes pour le film "In the Fade" qui sortira en janvier.
Diane Kruger a remporté un prix d'interprétation au Festival de Cannes pour le film "In the Fade" qui sortira en janvier. - © Alberto PIZZOLI / AFP

L'actrice allemande se glissera dans la peau de Hedy Lamarr, actrice autrichienne populaire dans les années 30 et 40, dans une mini-série destinée à la télévision.

La star récompensée à Cannes en mai dernier incarnera cette actrice à la vie romanesque qui a mis au point pendant la guerre à un système de communication encore utilisée aujourd'hui.

Hedy Lamarr n'est pas une actrice comme les autres. En 1933, alors âgée de 18 ans, elle créé un scandale en apparaissant nue et en jouant un orgasme dans le film "Extase". Ce rôle lui apporte une notoriété internationale et lui ouvre les portes d'Hollywood. Engagée pour quinze films par les studios MGM, elle côtoie le gratin de l'époque et affiche un tableau de chasse assez conséquent. Marlon Brando, Orson Welles, Charlie Chaplin, Clark Gable ou encore Billy Wilder succombent à son charme. Au total, elle se marie six fois, à six hommes différents.

L'histoire pourrait s'arrêter là, mais grâce à l'un de ses époux, un Autrichien fasciste et fabricant d'armes, elle s'initie à la science. Aux États-Unis pendant la Seconde Guerre mondiale, elle travaille sur un système qui permet aux torpilles alliées de ne pas être détectées par l'ennemi. Ce système secret de communication est d'ailleurs toujours utilisé de nos jours pour d'autres applications, dont le positionnement par satellite (GPS), la téléphonie mobile ou dans la technique Wi-Fi. Mais ce n'est que des années plus tard, lorsque le secret défense à été levé, qu'on lui a reconnu ce mérite.

Ruinée par la production de films qui se sont soldés par des échecs au box-office et par sa vie dispendieuse, Hedy Lamarr est décédée en 2000 à l'âge de 85 ans dans l'indifférence totale.

« Je suis fascinée par Hedy Lamarr. Elle était une inventrice intelligente, spirituelle et visionnaire, en avance sur son temps, ainsi qu'une vedette de cinéma majeure. J'ai hâte de raconter son histoire pour s'assurer que son héritage va perdurer et inspirer d'autres personnes », explique Diane Kruger dans un communiqué.

La mini-série, qui n'a pas encore de chaîne de diffusion, s'appuiera sur la biographie de Richard Rhodes "Hedy's Folly: The Life and Breakthrough Inventions of Hedy Lamarr, the Most Beautiful Woman in the World", parue en 2011.