35 actrices et acteurs noirs nommés aux Emmy Awards 2020 : un record encore trop marginal

Lauréate de trois Emmy Awards, Regina King a décroché une nouvelle nomination pour "Watchmen" dans la catégorie "meilleure actrice dans une mini-série ou un téléfilm".
Lauréate de trois Emmy Awards, Regina King a décroché une nouvelle nomination pour "Watchmen" dans la catégorie "meilleure actrice dans une mini-série ou un téléfilm". - © Angela Weiss / AFP

Dévoilées ce mardi par Leslie Jones, Laverne Cox, Josh Gad et Tatiana Maslany, les nominations des 72e Emmy Awards ont débouché sur un record de 35 citations pour les acteurs et actrices noirs dans les catégories principales.

Si ce chiffre semble toujours aussi bas, il s’agit pourtant d’un record. Par rapport à l’année dernière, les acteurs et actrices noirs ont été plus nombreux à être nommés pour l’édition 2020 des Emmy Awards. Sur 102 nominations concernant les catégories les plus plébiscitées telles que les meilleurs acteurs principaux et secondaires, la meilleure série dramatique, la meilleure série comique, la meilleure mini-série et téléfilm, 35 comédien(ne)s noirs ont été nommés, soit un total de 34,3% des nominations.

À lire sur le même sujetJavicia Leslie sera la première actrice noire à incarner Batwoman

Le précédent record de l’histoire de l’Académie était détenu par l’édition 2018 des Emmy Awards qui avait comptabilisé 27,7% d’acteurs noirs parmi les nommés. En 2019, ce chiffre culminait seulement à 19,8%.

Parmi les nommés des Emmy Awards 2020, on compte Billy Porter, Sterling K. Brown, Zendaya, Anthony Anderson, Don Cheadle, Issa Rae, Tracee Ellis Ross, Regina King, Jeremy Pope, Octavia Spencer, Kerry Washington et Maya Rudolph, nommée quant à elle deux fois.

Sur le même sujetComment nommer les personnes noires dans les médias ?

Une hausse significative pour l’une des remises de prix les plus prestigieuses du monde du divertissement aux Etats-Unis après des mois de combat pour une meilleure représentation de la communauté noire à la télévision et au cinéma suite au mouvement Black Lives Matter. "2020 n’est pas seulement une crise sanitaire mondiale. Cette année, nous avons assisté à l’un des plus grands combats de l’Histoire pour la justice sociale et c’est notre devoir d’utiliser cette plateforme pour le changement. C’est le pouvoir et la responsabilité de la télévision, pas uniquement de proposer des multiples services ou un peu d’évasion mais aussi d’amplifier les voix qui doivent être entendues et raconter les histoires qui doivent être racontées", a déclaré Frank Scherma, président de la Television Academy.