Une mise en scène haute en couleur pour le nouveau "Tintin au Pays des Soviets"

"Tintin au Pays des Soviets"
"Tintin au Pays des Soviets" - © Casterman

"Tintin au Pays des Soviets", le premier album des aventures de Tintin, sort dans une version colorisée mercredi. L'album était le seul de la série à être resté jusqu'à aujourd'hui en noir et blanc.

Moulinsart, la société gérant les droits de l'œuvre d'Hergé, et la maison d'édition Casterman ont fait les choses en grand pour cette publication, qui intervient après un week-end où le jeune reporter a été mis à l'honneur, avec des mises en scène à Bruxelles et au Musée Hergé à Louvain-la-Neuve. Mardi marquera en outre le 88e anniversaire de la première apparition de Tintin dans Le Petit Vingtième.

L'acteur Tintin a renfilé son costume lundi matin. Il a embarqué en gare du Midi à Bruxelles dans un train SNCB décoré de quelques-uns de ses exploits et a rejoint Train World à Schaerbeek, où il a été reçu par les autorités communales. Le musée des chemins de fer accueille jusqu'au 16 avril une exposition temporaire sur Hergé et les trains.

Le nouvel album a été dévoilé en présence de Fanny Rodwell, celle qui fut la seconde épouse d'Hergé, et de son mari, Nick Rodwell. Plus de 100 journalistes étaient enregistrés pour cet événement dont certains issus de France, Espagne, Chine ou Pologne.

"La mise en couleurs a été confiée, dans le cadre des Studios Hergé, à Michel Bareau, assisté de Nadège Rombaux. Cette colorisation amplifie la lisibilité du récit, la clarté des dessins et surprend par sa modernité, comme s'il s'agissait d'un nouvel album", estiment les éditions Moulinsart et Casterman.

L'éditeur espère écouler 500.000 exemplaires de la nouvelle version de "Tintin au Pays des Soviets", rien qu'en 2017, soit le nombre d'albums Tintin vendus en langue française chaque année. La version standard compte 144 pages et est vendue à 14,95 euros. Elle a été traduite en néerlandais (20.000 exemplaires).


Belga