Suites et Fins : Maggy Garrisson 3 - Détectives 6

Maggy Garrisson - Détectives
3 images
Maggy Garrisson - Détectives - © Dupuis & Delcourt - 2016

On en a parlé ici, la suite est disponible.

Maggy Garrisson 3 : Je ne voulais pas que ça finisse comme ça

Il pleut encore sur les rues de Londres, et dans le portefeuille d'enquêtes de Maggy Garrisson, détective privée inventive et malicieuse, on trouve de surprenantes énigmes du quotidien: vols de dents en or sur les cadavres d'un crématorium, petits larcins dans la caisse d'une librairie, un album de photos à rendre à une famille... Rien d'insoluble pour la flegmatique jeune femme qui a bien besoin d'argent. Et pour plus d'action, elle pourra toujours compter sur son récent petit ami, petit malfrat au grand cœur... (Texte de l'éditeur)

 

Ce qu'on en pense : revisitant le genre polar à détective, la série poursuit son petit bonhomme de chemin avec bonheur en proposant un personnage central ni sexy, ni franchement sympa. Maggy est une petite bonne femme qui essaie de se sortir du pétrin où son amoureux et elle se sont fourrés tout en menant - avec de plus en plus de talent - des enquêtes pour une agence de détective assez minable.  Malgré cet amoncellement d’inconvénients, Trondheim et Oiry parviennent à rendre leur héroïne attachante dans un univers assez glauque.

Bref : une toute bonne série qui voit son premier cycle s’achever avec cet album.

 

Titre : Maggy Garrisson 3 :  Je ne voulais pas que ça finisse comme ça

Auteurs : Oiry et Trondheim

Editeur : Dupuis

Genre : Polar poisseux

 

Détectives 6 : Eaton in love

En qualité de spécialiste du crime, le réputé docteur Eaton, bras droit de Nathan Else, témoigne lors du procès d’Elizabeth Pumcake, alias "le Monstre botté". Quelques mois plus tard, on l’informe que la meurtrière, enfermée avec les pires criminels dans l’hôpital expérimental Beltran, demande à s’entretenir avec lui. Et pourtant… rien ne relie Lisbeth Pumcake au docteur. Intrigué, Eaton fait un premier pas… au cœur de la folie. (Texte de l'éditeur)

 

Ce qu'on en pense : autre détective, autre genre. Le docteur Eaton (qu’on rapprochera inévitablement du Watson de Sherlock Holmes) évolue dans des milieux plus policés que sa consœur ci-dessus. Il n’en reste pas moins qu’il est confronté lui aussi à la violence sous, ici, la forme d’une série de psychopathes enfermés dans un asile perdu dans les bois. Ce sixième et avant-dernier tome de la série tirée de l’album "Sept Détectives" est plus empreint de noirceur que ses prédécesseurs et joue plus sur les mystères de l’âme humaine. On attend déjà avec impatience le tome conclusif de cette excellente série

Bref : pour amateurs de tueurs fous.

 

Titre : Détectives 6 : Eaton in love

Auteurs : Mara et Hanna

Editeur : Delcourt

Genre : polar à psychopathe

 

Denis MARC