"Sous la maison" : l'étrange couleur de la dépression

“Sous la maison” : l’étrange couleur de la dépression
3 images
“Sous la maison” : l’étrange couleur de la dépression - © Tous droits réservés

Sélectionnée à Angoulême cette année, cette plongée psychédélique est une expérience graphique et sensorielle signée par le jeune auteur Jesse Jacobs.

 

Daisy est une adolescente solitaire et mélancolique qui vient d’arriver dans une nouvelle école. Elle a bien du mal à se faire des amis et ses parents ne semblent que peu se préoccuper d’elle. Pour s’ôter à la réalité, elle trouve un échappatoire à travers la porte du sèche-linge familial, qui se trouve au sous-sol de sa maison. Dès qu’elle pénètre dans ce monde coloré, Daisy semble oublier tous ses soucis et plane simplement au dessus des problèmes en discutant avec une théière et en observant les murs et les matières qui prennent vie. Un beau jour, Daisy invite une camarade à découvrir ce monde merveilleux. L’hôte avertit la convive, il faut se trouver dans un certain état d’esprit pour apprécier le lieu. Bientôt, toute l’école est au courant de l’univers parallèle qui se trouve sous la maison de Daisy. Le lave-linge est envahi et sali par des personnes irrespectueuses. L’adolescente commence à regretter sa solitude, son exutoire la happe petit à petit.

 

Ce conte psychédélique sous forme de récit d’apprentissage raconte la fragilité d’une jeune adolescente totalement perdue et livrée à elle-même. Daisy trouve un échappatoire à la réalité, matérialisé par ce monde merveilleux aux couleurs. Mais ce refuge, ce monde parallèle, qui pourrait être pour d’autres les jeux vidéos ou les stupéfiants, commence à se retourner contre elle quand il est investi par d’autres. Comme si elle voyait ce qu’il pouvait provoquer comme dérives à terme. “Sous la maison” est une bande dessinée à la fois onirique et angoissante, qui met en scène une jeune femme en proie à la dépression sévère et à la solitude. Un récit plein de couleurs et de sensations qui ne laisse pas indifférent.

 

Jesse Jacobs est un jeune auteur canadien qui vit actuellement dans l’Ontario. Après avoir auto-édité plusieurs ouvrages et expérimenté les techniques d’impression, il sort des BDs chez AdHouse Books, Koyama Press et maintenant chez Tanibis. Spécialiste du dessin et de l’estampe, l’artiste livre encore une fois un ouvrage étonnant aux ressentis multiples.

 

“Sous la maison” de Jesse Jacobs

Paru en septembre 2018

Aux Editions Tanibis

18 euros