Riad Sattouf à la BPI de Paris : L'Écriture dessinée

Riad Sattouf à la Bibliothèque Publique d'Information au Centre Pompidou
9 images
Riad Sattouf à la Bibliothèque Publique d'Information au Centre Pompidou - © RTBF Thierry Bellefroid 2018

Jusqu’au 11 mars 2019, la Bibliothèque Publique d’Information du Centre Pompidou à Paris accueille une exposition consacrée à l’un des auteurs de bande dessinée actuels parmi les plus talentueux : Riad Sattouf. A quarante ans, ce touche-à-tout de génie qui vole de succès en succès, est une sorte de sociologue graphique de notre monde moderne.

L’Arabe du futur, prodigieux best-seller autobiographique (déjà quatre volumes, dont le dernier est le plus passionnant !) est traduit dans vingt-deux pays et a dépassé le million et demi d’exemplaires. Née un peu plus tard, la série Les Cahiers d’Esther, dans laquelle Sattouf raconte chaque semaine en une planche un épisode de vie d’une adolescente parisienne qu’il suit depuis ses 10 ans, voit aujourd’hui son prolongement en série animée sur Canal +. Mais ce ne sont pas les seuls succès d’un auteur entré en bande dessinée au tout début du siècle et qui a été parmi les rares à être couronné deux fois par le prix du meilleur album au Festival d’Angoulême. Son premier long métrage, Les Beaux Gosses, recevait en 2010 le César du premier film. Et on vous passe le reste de la liste. Mais qu’est-ce qui rend Riad Sattouf si populaire ? Son regard, sans doute. Son écriture, sûrement. Ce sont précisément les deux éléments principaux que l’exposition de la BPI met en lumière.

Posé au milieu de la bibliothèque au deuxième étage du Centre Pompidou, un grand cube accueille cette exposition comme les précédentes, qui ont toutes connu le succès : Art Spiegelman, Claire Bretécher et plus récemment Franquin. Elle est donc posée comme une île dominée par le blanc, le noir et le rouge au coeur des 10.000 mètres carrés de cette bibliothèque hors-norme répartie sur trois niveaux et accueillant six jours sur sept pas moins de 4.500 visiteurs quotidiens.

Le parcours est dominé par trois axes, qui correspondent aussi au regard des trois conseillers scientifiques qui ont épaulé le travail des commissaires d’exposition. Même si vous avez lu tout Riad Sattouf, vous ne pourrez que le redécouvrir, que ce soit au travers de travaux inédits - dont de magnifiques dessins très réalistes en couleurs directes - ou par le prisme choisi pour aborder cette oeuvre apparemment disparate. En choisissant de résumer cette exposition sous le titre L’Écriture dessinée, la BPI a voulu mettre avant tout en lumière la manière très singulière dont la bande dessinée de Riad Sattouf s’écrit, mêlant influences et qualités littéraires à un parti-pris graphique très radical. Mais Sattouf, c’est aussi, c’est peut-peut-être même surtout, un observateur de notre société au regard acéré. En mettant en perspective les différents travaux qu’il a pu faire autour de l’adolescence ou en montrant combien son humour révèle nos travers, il fait presque oeuvre de sociologue graphique. Enfin, pour que le parcours soit complet, il convenait de s’attarder sur la manière dont cet auteur qui a passé son enfance dans la Libye de Kadhafi et la Syrie d’Hafez-El-Assad revisite l’autobiographie.

Sobre, économe, étoffé d’une multitude de rencontres et d’événements annexes à venir, le parcours impressionne et révèle un auteur qui a trouvé sa place dans toutes les bibliothèques, celles des ados comme celles des adultes, celles des lecteurs de BD et celles des lecteurs de romans. Et désormais, celle du Centre Pompidou.

 

L'interview de Riad Sattouf

L'auteur découvre son exposition lors du vernissage au Centre Pompidou, voici ses impressions prises sur le vif

En pratique

Après Art Spiegelman, André Franquin et Claire Bretécher, la Bibliothèque publique d’information (Bpi) du Centre Pompidou organise une importante rétrospective de l'œuvre de Riad Sattouf.
Planches et éditions originales, storyboards, croquis, photographies, objets personnels ou encore extraits de film sont présentés du 14 novembre 2018 au 11 mars 2019.

Entrée libre 

Bibliothèque publique d’information du Centre Pompidou, 19 rue Beaubourg, 75004 Paris