Quand le cirque est venu

Quand le cirque est venu
2 images
Quand le cirque est venu - © Delcourt - 2017

Petite fable pour réfléchir.

 

Un beau jour, un cirque débarque en ville.  Il y a les clowns, les dompteurs, les acrobates et surtout beaucoup beaucoup de désordre.  Or le général Poutche, le désordre il n’aime pas ça, lui ce qu’il veut c’est de l’ordre, de la discipline et que les choses soient bien rangées.  Et ce qu’il aime encore moins le général Poutche c’est les agitateurs, les rebelles, les pas ordonnés, ceux-là il les envoie au Gueunouff, la terrible prison de la ville.  Bref, le spectacle se passe mal, jusqu’à ce que…

 

Faussement naïve et innocente, cette fable destinée aux enfants vaut la peine d’être lue également par leurs parents.  Véritable ode à la liberté et à l’ouverture d’esprit en plus d’être drôle, elle sera une utile invitation à une réflexion en famille sur la liberté d’expression et le totalitarisme.

 

Le scénario est du toujours excellent Lupano qui quitte ici ses Vieux Fourneaux pour proposer un livre à la fois amusant et intelligent.  L’écriture des textes rappellera les livres du Petit Nicolas avec leur ton léger et naïf ici mis au service d’une dénonciation des régimes despotiques

Mise en dessin par Stéphane Fert dans un style ouvertement enfantin, l’histoire plaira graphiquement aux plus petits comme aux plus grands en jouant pour ces derniers sur la nostalgie de leurs premières lectures.  Les traits outranciers du personnage principal - plus ridicule qu’effrayant- désamorcent avec bonheur l’horreur des situations évitant de plomber l’ambiance de ce qui est avant tout un livre jeunesse.

 

En bref : un petit bijou d’intelligence et de drôlerie

 

TITRE : Quand le cirque est venu

AUTEURS : Fert (D & C)  et Lupano (S)

EDITEURS : Delcourt

GENRE : Despote éteint

 

Denis MARC