"Premiers pas" : le singe à la destinée spatiale

“Premiers pas” : le singe à la destinée spatiale
3 images
“Premiers pas” : le singe à la destinée spatiale - © Tous droits réservés

Ham n’était qu’un numéro avant d’être envoyé dans l’espace dans le cadre du programme Mercury en 1961. Victor Lejeune raconte en dessin le destin hors du commun du premier singe astronaute.

 

Le chimpanzé 56, rebaptisé Ham par la suite est né au Cameroun en 1956, dans la forêt. Il vit une paisible existence mais se fait très vite capturer par l’homme et est arraché à son milieu naturel. Premier déchirement. Il est ensuite vendu comme un vulgaire objet sur un marché. Le singe se fait trimballer avant d’atterrir dans un zoo, duquel la NASA va le retirer. L’agence spatiale vient d’être créée et avec elle le programme Mercury débute. Il a pour but d’envoyer un homme dans l’espace. Des singes sont entraînés parallèlement aux hommes et Ham fait partie de ce groupe d’exception. Il est formé par le Holloman Aerospace Medical Center au Nouveau-Mexique. Le jeune singe n’était pas très coopératif au départ, sûrement à cause de son vécu et ses nombreux traumatismes liés à l’homme mais grâce à la bienveillance des scientifiques et soigneurs, il devient le meilleur singe de l’entraînement. C’est donc lui qui va être envoyé dans l’espace et la mission sera un succès. Ham a contribué à l’avancée de la conquête spatiale américaine puisqu’il a préparé le terrain avant l’envoi d’un être humain.

 

L’auteur Victor Lejeune rend hommage à ce singe astronaute avec un trait fin, précis et méticuleux. Il illustre aussi bien la forêt camerounaise que l’entraînement dans les laboratoires et les moments complices avec le soigneur du singe.Ici, il utilise la gravure sur celluloïds pour donner une dimension toute particulière, détaillée et minutieuse. A travers ses planches, Ham prend vie et sans aucune parole, on comprend qu’il s’agit là d’un singe particulier qui oscillera entre la révolte et le dévouement. Les premiers pas ce sont les siens, mais ce sont aussi ceux de l’artiste Victor Lejeune qui signe ici son premier ouvrage aux éditions Atrabile. Lui qui était déjà passé par l’auto-édition et les éditions Polystyrène a suivi ses études à l’école internationale de gravure II Bisonte de Florence et à l’ESA St Luc à Bruxelles, il travaille désormais dans un atelier à Reims, Hyperespace. Et ce n’est pas un hasard si Victor Lejeune a choisi de raconter le destin de ce chimpanzé puisqu’il est passionné par la nature et l’espace, les deux dimensions de son ouvrage “Premiers Pas”. 

“Premiers Pas” de Victor Lejeune

Aux éditions Atrabile

Date de parution : 22 septembre