On a retrouvé le Lotus Bleu

Cela fait 8 décennies que l'on cherche l'original de la couverture de l'album Le Lotus Bleu. Une gouache réalisée par Hergé en 1936. La voilà réapparue et mise en vente aux enchères le 21 novembre à Paris chez Artcurial. Il est estimé entre 2 et 3 millions d’euros. 

Ce dessin, jamais vu sur le marché, est aujourd’hui redécouvert par Artcurial. La rareté de cette gouache s’explique par deux événements.

Premièrement, ce dessin (encre de chine, aquarelle et gouache) réalisé par Georges Rémi pour la couverture initiale de l’album Le Lotus bleu de 1936, a été refusée par Casterman parce que la quadrichromie avait été estimée trop coûteuse à reproduire à l’époque. Deuxièmement, par le fait que l’on ait perdu sa trace pendant plus de huit décennies.

Le cadeau d'Hergé à un petit garçon de 7 ans

Cette gouache a été offerte par Hergé en personne au jeune fils de l’éditeur Louis Casterman qui conserve ce dessin dans un tiroir après l’avoir soigneusement plié en six. Il est aujourd’hui dans un bel état de conservation, précise la salle de vente, puisqu’il n’avait pas vu la lumière depuis plus de 80 ans.

Tintin arrivera-t-il à améliorer son propre record du monde de vente d'un dessin de bande dessinée ? En 2014, les pages de garde des albums publiés entre 1937 et 1958, avaient atteint la somme affolante de 2,654 millions d'euros. Réponse ce 21 novembre 2020.  

2 images
Le Lotus bleu - Hergé - Encre de Chine, aquarelle et gouache sur papier pour la couverture initiale de l’album Le Lotus Bleu (1936) ©  Hergé / Moulinsart 2020