Nuit noire sur Brest

Nuit noire sur Brest
2 images
Nuit noire sur Brest - © Futuropolis - 2016

Attention, le sous-marin ruse

 

29 août 1937, un sous-marin espagnol fait surface en rade de Brest.  Son équipage - républicain - fuit une Espagne en proie à la guerre civile qui voit les troupes franquistes prendre petit à petit le pouvoir dans la péninsule.  A son bord le commandant espère un accueil si pas triomphal au moins joyeux, et être reçu avec les honneurs par un gouvernement de Front Populaire a priori ennemi du fascisme.  Hélas, la real politik fait que le pouvoir français ne sait trop comment traiter ce cadeau encombrant.  Dans l’ombre, avec l’appui de l’extrême droite française, la riposte nationaliste s’organise et s’apprête à mettre la main par la force sur le submersible…

 

Aussi méconnue qu’extraordinaire, cette histoire s’appuie sur des faits bien réels qui ont été rapportés par l’historien Patrick Gourlay, dont l’essai est ici mis en image par Cuvillier et les bretons Kris et Galic.  Pensé pour donner à l’Histoire un côté roman d’espionnage, le scénario gagne en suspense tout en collant au plus près à la vérité.  Mêlant fascisme, gauche extrême, femme fatale et espionnage, l’album est une belle réussite scénaristique qui se dévore de la première à la dernière page.

Le dessin n’est pas en reste, réalisé par Damien Cuvillier (Les Souliers Rouges), il offre de belles planches aux atmosphères et aux lumières changeantes.  Les traits de ses personnages ne sont pas sans rappeler parfois le travail de François Boucq.  Bref, du beau boulot.

 

En bref : une belle alliance d’Histoire et de suspense.

 

TITRE : Nuit noire sur Brest

AUTEURS : Cuvilier, Kris et Galic sur un essai de Gourlay

EDITEUR : Futuropolis

GENRE : Histoire romancée

 

Denis MARC