Nevada ou " Hollywood, Harley et petites pépées "

Nevada 01
2 images
Nevada 01 - © Delcourt - 2019

 

Nevada Marquez est une sorte de privé. Il est chargé par les grands studios hollywoodiens de retrouver les acteurs qui se seraient un peu " égarés " entre les bras d’une fan ou dans les brumes de l’alcool. Là, il doit retrouver l’acteur principal d’un western parti s’encanailler aux tables de jeu de Tijuana. Pour la productrice du film, un retard serait financièrement catastrophique. Alors Nevada enfourche sa grosse Harley et part, direction le Mexique sur la piste de " l’étoile solitaire ".

 

Série sans prétention autre que le divertissement, Nevada fait le job avec un talent certain. Bon, cette histoire de détective n’est peut-être pas la plus originale du monde, mais la maîtrise scénaristique du duo Duval / Pécau est telle que l’on entre dans cette chasse à l’homme sans prise de tête avec bonheur. Élément toujours appréciable pour qui n'aime pas les longues séries sans fin, l’histoire est auto-conclusive même si elle s’achève sur un teaser laissant présager des développements futurs. Côté personnage, le héros a sa part d’ombre qui évite d’en faire une brute monolithique et côté ambiance, le suspense et l’humour ne manquent pas. Ajoutons que les dessins de Colin Wilson (La Jeunesse de Blueberry) raviront l’œil par des paysages de Far-West de carte postale et on aura tous les ingrédients nécessaires à une bonne série classique. Notons que le trio aux commandes de cette nouvelle série nous avait déjà proposé l’excellent Wonderball chez le même éditeur.

 

Bref : du pur divertissement comme on aime.

 

TITRE : Nevada – L’étoile solitaire

AUTEUR : Wilson (D), Duval et Pécau (S)

EDITEUR : Delcourt

 

Cotation Mon Petit Neuvième : 4/5

 

Denis MARC