Mon Traître

Mon Traître
2 images
Mon Traître - © Rue de Sèvres - 2018

Le salaud c’est parfois un type formidable qui renonce.

Paris, 2006.  Antoine s’effondre en pleine rue, il vient de lire dans un journal une nouvelle qui le terrasse, il y un traitre à l’IRA, et ce traître, Antoine le connait bien.
Flashback.  En 1977, Antoine, luthier à Paris fait son premier voyage en Irlande.  Par hasard, il rencontre Jil, Cathy, Sheila et Tyrone.  Surtout Tyrone, un vétéran, un soldat de l’IRA, un gars qui a fait plusieurs fois de la prison pour ses idées et ses actions.  Alors Antoine, le tranquille luthier va petit à petit s’intéresser à ce combat, fasciné par la lutte contre les Brits, il va même vouloir se mêler au combat de ces Irlandais catholiques contre cette Angleterre de Thatcher qui laisse mourir de faim des prisonniers politiques dans leur geôle.

 

Basé sur le roman éponyme de Sorj Chalandon et adapté par Pierre Alary, Mon Traître est de ces BD difficiles à lâcher et dont le scénario poursuit le lecteur.  Basé sur l’expérience même de Chalandon qui côtoya Denis Donaldson, un authentique soldat de l’IRA qui collabora avec le MI5 britannique et fut exécuté par un commando en 2006, l’album est un véritable page-turner.  Si l’on se contente de lire cet album (ou le roman dont il est tiré), on n’aura qu’une image tronquée de la complexité du conflit Irlandais.  Car Mon Traître ne raconte que la représentation parcellaire et romantique de l’histoire, celle d’Antoine, ni soldat, ni irlandais dont on a l’impression que la vision s’arrête aux injustices voire aux exactions de l’armée régulière, il ne semble pas discerner la violence bien réelle dont firent preuve ceux de l’IRA ou pire il là glorifie.  Il faut espérer que l’autre roman de Chalandon, le multi primé " Retour à Kyllibegs " soit lui aussi adapté, afin de profiter du point de vue de Tyrone/Denis et connaitre -peut-être- les raisons de sa trahison.

En attendant, on a avec cet album une des premières grosses sensations de 2018, un bouquin absolument indispensable.

 

TITRE : Mon Traître

AUTEURS : Pierre Alary (D &S) d’après Sorj Chalandon

EDITEUR : Rue de Sèvres

GENRE : Keep Ireland for the Irish   Put the English back to sea (Lennon / Ono)

 

Denis MARC