Malaterre, biographie d'un salaud

Malaterre
2 images
Malaterre - © Dargaud - 2018

Paternité ratée et alcool en Afrique.

 

Ça commence par la fin, à la terrasse d’un bar Gabriel Lesaffre se dispute avec son avocat.  Furieux, Gabriel se dirige vers sa voiture et s’effondre comme une masse, terrassé par un infarctus.  Pourquoi cette dispute ?  Il faut revenir à la jeunesse de Gabriel, a la brutalité de son père et à l’histoire de sa famille propriétaire d’une exploitation forestière au cœur de la forêt.  Gabriel voudrait redonner du lustre à cette exploitation, mais quand on n’a aucun sens des affaires ou des réalités, ça se révèle compliqué.  Noceur, buveur, fumeur, autoritaire mais rebelle à toute forme d’autorité qui lui serait imposée, Gabriel foire tout ce qu’il entreprend de ses études à sa paternité en passant par ses affaires.

 

Récit au relent initiatique de Pierre-Henry Gomond, Malaterre est un livre fascinant.  Embarquant le lecteur dans ce -long- album en forme de biographie romancée, il nous fait assister à la descente aux enfers d’un homme ordinaire courant après un destin de pater familias et de business man qu’il s’est inventé.  S’autodétruisant lentement mais sûrement à coup de mauvaises décisions, de cigarettes et d’alcools plus ou moins frelatés, le personnage semble mettre un point d’honneur à se rendre détestable aux yeux de tous et de ses enfants en particulier.  Malgré cette ambiance franchement pas favorable à éveiller la sympathie, Gomond tient ses lecteurs en haleine dès l’entame de l’album grâce à une narration en voix off d’une rare élégance, l'étude jamais pesante de la psychologie d'un anti-héros qu'il réussit à rendre attachant et des planches de toute beauté.

 

Bref, presque impossible à lâcher, l’album constitue un must.

 

TITRE : Malaterre

AUTEUR : Pierre-Henry Gomond (D, S et C)

EDITEUR : Dargaud

GENRE : " Il n'y a pas de bons pères, c'est la règle. Qu'on n'en tienne pas rigueur aux hommes, mais au lien de paternité qui est pourri. " (Sartre)

 

Denis MARC