Les voleurs de beauté

Les voleurs de beauté
2 images
Les voleurs de beauté - © Glénat - 2018

Fable fantastico-horrifique d’après l’œuvre de Pascal Bruckner.

 

Un soir d'hiver, Benjamin et sa fiancée Hélène sont pris dans une tempête de neige et trouvent refuge dans un chalet où un avocat aux allures de vieux beau vit avec sa femme et un petit homme repoussant qui leur sert d’homme-à tout-faire. Ils sont bien accueillis, mais peu à peu, un poison se mêle au charme. Fasciné et épouvanté à la fois, Benjamin va découvrir par mégarde le secret des lieux : un boyau humide et souterrain où leur Barbe-Bleu d’hôte et ses complices enferment des êtres coupables d'un seul crime : la beauté. Horrifié, hésitant entre l'incrédulité et la panique, Benjamin se retrouve alors pris au piège du trio monstrueux… (Texte de l’éditeur)

 

Basé sur le roman éponyme et prix Renaudot 1997, l’album est une fable sur le culte maladif de la beauté qui tourne petit à petit à un roman fantastique qui se donne des allures de thriller.  De la fable de départ du roman de Pascal Bruckner, Philippe Thirault -qui assure le scénario de l’album- garde surtout le côté thriller et sa fin vengeresse qui rappelleront les contes fantastiques de Maupassant.

Le trait est assuré par l’espagnol Manuel Garcia, un dessinateur plutôt habitué au comics façon X-Men ou Aquaman.  Le résultat est fort plaisant, dans un style réaliste et dynamique ou l’influence des comics anglo-saxon se retrouve dans les traits des personnages.

 

Bref, de quoi passer un bon moment de lecture en se faisant -un peu- peur.

 

TITRE : Les voleurs de beauté

AUTEUR : Garcia (D, C) et Thirault (S) d’après P. Bruckner

EDITEUR : Glénat

GENRE : “La vraie beauté est si particulière, si nouvelle, qu'on ne la reconnaît pas pour la beauté.” (Proust)

 

Denis MARC