Le Retour

Une île, paradisiaque… Des promoteurs, vénaux… Un artiste à la poursuite égocentrique de ses racines… Au total, un livre excellent, le roman dessiné d’un lieu et d’une vie !

4 images
Le retour © Bamboo/Grand Angle

Cristobal, c’est un artiste, mondialement connu, comme Christo, d’une certaine manière ! Une icône de l’art moderne ! Et c’est sur l’île où il est né qu’il revient, à la recherche de ses racines.

Seulement, en mettant les pieds sur cette île paradisiaque, nimbée de soleil, ce qu’il voit, ce sont des constructions sans âme, destinées à accueillir un tourisme de masse.

L’artiste qu’il est, peintre, sculpteur, ne peut accepter ce qu’il considère comme la démolition d’un univers de beauté pure. Et donc, il s’engage, artistiquement et politiquement, pour éviter ce qui serait l’enlaidissement de son enfance ! Avec l’aide d’amis artistes, et avec les conflits qui ne peuvent que naître entre des célébrités soucieuses de leur hégémonie, il se lance dans une entrep^rise utopiste et dangereuse !

Peut-on, au niveau de l’art, imposer au monde une vision de son avenir, ou, mieux encore, de son présent ? A-t-on le droit, au nom d’une manière personnelle d’envisager la beauté et la liberté, d’obliger tous les regards à partager cette vision ?

Les thèmes abordés dans cet album sont nombreux… Fable sur l’art, sur la politique, sur notre manière de vivre le tourisme, sur ce qu’est la démocratie, sur ce qu’est la jalousie, ce " Retour " ne manque ni d’intelligence ni de rythme, loin s’en faut !

4 images
Le retour © Bamboo/Grand Angle

C’est un livre touffu, indubitablement…  Il y a l’art… La politique, le tourisme, l’enfance battue…. On pourrait, dans les premières pages, se demander, c’est vrai, ce que l’auteur, Duhamel, a voulu faire comme livre !

Mais c’est d’abord et avant tout un livre sur l’aujourd’hui, sur la mégalomanie, sur l’égocentrisme, sur les réseaux sociaux qui décident de toute reconnaissance publique, sur la déshumanisation, sur la communication…

C’est un livre passionnant, parce qu’il touche vraiment à tout ce qui fait notre présent ! Et qu’il réussit même à parler d’amour, de passion, de quête identitaire, de recherche à la fois du bonheur, pour soi, pour les autres, et d’impossibilité à y parvenir.

Je ne dirais pas que c’est un roman graphique, mais c’est un roman dessiné, très artistique, qui nous livre une histoire avec de la réflexion, de l’humour, des paysages somptueux, une imagination artistique débridée, et, surtout, des personnages que l’on sent, envers et contre tout, véritablement vivants !...

4 images
Le retour © Bamboo/Grand Angle

Deux moments de vie sont racontés dans cet album. Il y a d’abord, en couleurs lumineuses, tout le trajet du personnage central, de son retour sur l’île jusqu’à sa mort dans un accident de voiture. Il y a ensuite l’enquête actuelle qui naît de cette mort suspecte et qui, elle, se dessine en camaïeu…

C’est un livre très littéraire, dans lequel la couleur est essentielle, dans lequel le dessin, proche de celui de l’école de Charleroi, ajoute de part en part une touche d’humour sans laquelle le récit aurait pu manquer de rythme. C'est à ce titre qu'on peut parler vraiment de travail du dessin en accompagnement des mots et des idées!

" Le Retour " est de ces livres qu’on ne referme pas sans prendre le temps d’y réfléchir. Mais qu’on ne s’y trompe pas, ce n’est nullement une œuvre difficile d’accès, loin de là ! C’est un livre résolument contemporain, résolument amusant, traditionnel dans sa forme, beaucoup moins dans son propos. Un très très bon album de bd que je ne peux que vous conseiller !

 

Jacques Schraûwen

Le Retour (auteur : Duhamel – éditeur : Bamboo/Grand Angle – janvier 2017)