Le palmarès des 4èmes Prix Atomium de la BD

Dans le cadre de l’Expérience BD, les noms des 10 lauréats de la 4e édition des Prix Atomium ont été dévoilés jeudi en fin de journée.

C’est l’agence régionale de promotion touristique visit.brussels qui a annoncé les dix lauréats, sans cérémonie en raison de la crise sanitaire. Toutes et tous gagnent au total 101.500 euros pour soutenir leur travail.
 

Outre le Prix Première du roman graphique attribué à Les oiseaux ne se retournent pas de Nadia Nakhlé, le palmarès comprend :

Le prix Atomium de Bruxelles, qui récompense la mise en lumière de Bruxelles, revient au tome 11 de Sisco : Belgian Rhapsody écrit par le scénariste français Benec et illustré par Thomas Legrain.

Le prix Raymond Leblanc de la jeune création est allé à Nico de Julia Reynaud.

Le prix de la Fédération Wallonie-Bruxelles en bande dessinée est revenu à l’autrice bruxelloise Dominique Goblet pour récompenser l’ensemble de son travail. Issue du mouvement de la bande dessinée indépendante dès les années 90, elle s’est notamment fait connaître avec l’album Faire semblant c’est mentir, qui traite de sa relation avec ses parents.

Le Prix Bronzen Adhémar, qui distingue un auteur flamand pour ses œuvres, a été décerné au dessinateur Charel Cambré, apprécié du jury pour son style accessible.

Le Prix Cognito de la BD historique est revenu à Django main de feu de Efa & Rubio, qui retrace les années de formation du guitariste de jazz Django Reinhardt.

Le Prix Le Soir de la BD de reportage est allé à la bande dessinée La Chute de Jared Muralt.

Enfin, trois nouveaux prix ont été décernés cette année :

Le Prix Atomium Spirou junior, qui a été attribué au jeune Français Raphaël Vicat (14 ans) pour son histoire courte sur Spirou et Fantasio intitulée Air Tropique.

Le Prix Atomium Spirou jeunes auteurs est allé chez les plus de 18 ans à Jean Jean-Sebastien Duclos pour Jimanju.

Le prix Atomium des Enfants a récompensé pour son caractère pédagogique le tome 1 de Lucien et les mystérieux phénomènes de Delphine Le Lay et Alexis Horrellou.

La palmarès en vidéo