Le Loup ou « Rochette nous emmène à la neige »

Le Loup
2 images
Le Loup - © Casterman - 2019

Jean-Marc Rochette n’est pas l’auteur le plus prolifique du monde. C’est dommage au regard de son talent de raconteur et de dessinateur, mais au moins nous fournit-il d’excellents albums aux ambiances radicalement différentes. Ainsi de cette fable pastorale qui aurait pu s’appeler « Moby Dick à la montagne » et du préambule d’un album culte.

Dans Le Loup, on suit Gaspard un berger qui exerce son activité dans le massif des Ecrins. Etre berger, c’est être à la merci des loups, or ceux-ci sont protégés. Malgré cela, Gaspard abat une louve, un soir, une bête magnifique selon ses propres dires et qui laisse un louveteau orphelin. Le jeune animal va alors épier le berger, le suivre tout au long de l’année. Entre les deux montagnards, la haine semble réciproque.

Magnifiques paysages et magnifique histoire, ce Loup tient à la fois de la fable pastorale et de la défense animale. Confrontant deux personnages d’égale importance dans un environnement hostile, l’un cherchant à protéger son troupeau, l’autre cherchant à se nourrir, Rochette livre un récit fort et paradoxalement claustrophobique malgré la taille du paysage car tous deux sont prisonniers d’une montagne qui leur tient lieu de refuge loin des hommes. Des dessins splendides, peu de dialogues font de cet album un petit bijou.

 

On notera, que – dans un genre aux antipodes de cet opus — Jean-Marc Rochette remet au même moment et chez le même éditeur son Transperceneige sur les rails. Trente-cinq ans après le premier album il produit avec Matz un prequel sur la genèse du convoi de légende parcourant, lui aussi, les étendues enneigées.

 

TITRE : Le Loup

AUTEUR : Rochette (D, S et C)

EDITEUR : Casterman

 

Cotation Mon Petit Neuvième : 4,5 / 5

 

Denis MARC