La fille des cendres – Enfants des Abysses

La fille des cendres
2 images
La fille des cendres - © Le Lombard - Hélène V. - 2015

Piraterie et fantastique par une toute jeune auteure.

 

1816. Sur le navire commandé par le capitaine Ashtray, sa fille Harriet se morfond. Pour toute distraction, elle joue avec le jeune Alistair et donne à manger aux monstres marins qui passent le long du bastingage. Lorsque le bateau est attaqué par des pirates, Alistair, réfugié dans une cabine avec Harriet, abat l'un d'eux. En pleine crise, Harriet met le feu au corps d'un simple regard. Onze années plus tard, Harriet qui désormais vit à terre au bord des côtes de Britannia attend son père, c'est Alistair qui arrive alors que Ashtray est resté en mer.

 

Gagnante du prix de la Fondation Raymond Leblanc en 2014 pour le scénario de cette histoire pirato-fantastique, Hélène V. propose ici son premier album qu'elle réalise en solo. Rappelons que le prix Leblanc "souhaite promouvoir et soutenir la création par de jeunes auteurs de bande dessinée". Particularité : il est remis à un livre en devenir, l'auteur devant remettre un projet d'album et non un album complet.

On comprend le coup de cœur du jury pour cette drôle d'histoire à la limite du fantastique, se situant dans une Angleterre victorienne revisitée ou pirates et monstres se côtoient. On plonge sans peine dans l'univers onirique d'Hélène V. ou la douceur apparente du personnage central se confronte à la cruauté d'une malédiction qui touche ses proches. Elle crée un univers cohérent, presque semblable au nôtre ou la magie et les monstres abyssaux ont leur place sans perdre le lecteur dans des détours qui classeraient l'album dans le genre pure fantasy.

 

Le trait et la couleur sont étonnamment doux au regard des événements qui entourent les personnages. Le travail au crayon de l'auteure donne un aspect duveteux à ses planches qu'il s'agisse de représenter les hommes ou la mer déchaînée.

Au final, l'album se lit avec d'autant plus de plaisir qu'il donne l'impression de découvrir un vrai talent en devenir, on attend la suite de ce diptyque avec impatience.

 

En bref : une découverte et un coup de cœur.

 

La fille des cendres – Enfants des Abysses par Hélène V. chez Le Lombard

 

Denis MARC