La couverture du Lotus Bleu adjugée pour 2,6 millions d'euros, un record absolu

La couverture du Lotus Bleu adjugée pour 2,6 millions d'euros, un record absolu
La couverture du Lotus Bleu adjugée pour 2,6 millions d'euros, un record absolu - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

Le dessin à l’encre de Chine réalisé par Hergé pour la couverture initiale d’un album de Tintin datant de 1936, Le Lotus bleu, a été adjugé à 2,6 millions d’euros jeudi lors d’une vente aux enchères, peut-on voir sur le site internet de l’organisateur de la vente, Artcurial.

Il s’agit d’un record pour un dessin de bande dessinée tous auteurs confondus. Une double page réalisée à l’encre de chine pour constituer les pages de garde des albums de Tintin avait déjà atteint pareil montant (2,52 millions d’euros) lors d’une vente organisée en 2014.

Le dessin préparatoire, finalement non retenu pour être publié, avait été retrouvé par la famille Casterman, qui clamait l’avoir reçu des mains d’Hergé en personne. Une version contestée par les spécialistes et les ayants-droits du dessinateur.


► A lire aussi : Une couverture inédite de Tintin aux enchères : l’incroyable histoire derrière ce chef-d’œuvre estimé à 3M €


Selon Artcurial, le dessin vendu jeudi devait servir pour la couverture du Lotus bleu, un album clé de l’œuvre d’Hergé.

Un scénario solide, construit et unifié du début à la fin, ainsi que les premières illustrations en couleur dites 'hors-texte', participent au succès du Lotus bleu

situe Artcurial.

Dans cette cinquième aventure, "Tintin ambitionne de démanteler le trafic d’opium international dans un pays dont il ignore tout, la Chine. Accompagné de son nouvel acolyte Tchang, en clin d’œil au propre ami d’Hergé, le jeune détective parvient, au fil de trépidantes péripéties, à surmonter les obstacles qui se dressent contre lui."

Avec les frais, le montant total de la vente s'élève à 3 millions 175.400 euros, un record mondial pour une planche de BD.

Today, the first shot for the cover of the Blue Lotus by Hergé appeared for the first time on the market, going under...

Publiée par ARTCURIAL sur Jeudi 14 janvier 2021