La ballade du soldat Odawaa ou "Un Indien vaut mieux que deux tu l'auras"

La Ballade du soldat Odawaa
2 images
La Ballade du soldat Odawaa - © Casterman

1915, dans les tranchées du front français.  Un contingent canadien est venu prêter main-forte aux troupes françaises, parmi les soldats une poignée d’Amérindiens engagés comme sniper.  Le plus habile et redouté de ceux-ci est le soldat Odawaa de la nation Cree, matricule tomahawk.  Il sème la terreur dans les rangs du Kaiser par ses faits d’armes surhumains, mélange de ruse et de précision de tirs.  A la demande du colonel Desjoyaux, le sniper est envoyé abattre le chef d’une bande de pillards teutons sans foi ni loi.

On l’ignore souvent mais il y eut effectivement des soldats canadiens des Premières nations dans les tranchées du Nord.  Si Odawaa et ses confrères sniper sont de fiction, ils s’inspirent du bien réel Francis Pegahmagabow de la Nation Shawanaga qui fit 378 (!) morts dans les rangs allemands.  Il est d’ailleurs l’un des deux soldats Amérindiens les plus décorés.

Après une entrée en matière digne d’un western, montrant l’habileté et la ruse du personnage principal, le récit principal est planté et emmène le lecteur tout au long des 86 pages haletantes du récit, jusqu’à un dénouement surprenant.

pour feuilleter la BD


Le scénario est du tout débutant Cédric Apikian dont c’est la toute première BD.  Fortement influencée par le cinéma de Sam Peckinpah et destinée au départ à une adaptation sur grand écran, son histoire est étonnante de maîtrise de bout en bout.

Le dessin est assuré par un vieux routier du récit d’action : Christian Rossi.  Il propose de fort belles planches au découpage lui aussi très cinématographique.

Bref l’ensemble fonctionne à merveille et constitue une des grosses sensations de cette fin d’année.

 

TITRE : La Ballade du Soldat Odawaa

AUTEURS : Christian Rossi (Dessin) et Cédric Apikian (Scénario)

EDITEUR : Casterman

 

Cotation Mon Petit Neuvième : 5 / 5