"L'Evangile Doré de Jésus-Triste" : sacré bouquin

"L'Evangile Doré de Jésus-Triste" : sacré bouquin
2 images
"L'Evangile Doré de Jésus-Triste" : sacré bouquin - © FRMK

Le collectif “Knock Outsider!” livre pour les éditions Fremok son interprétation du canon chrétien, et c’est beau, drôle et juste. 

 

Ce nouvel évangile en 160 pages est un superbe et grand livre à la couverture rouge sang comme on en fait que rarement, comme un prémisse à l’émancipation de son contenu. Réalisé conjointement entre les artistes de La “S” Grand Atelier, porteurs d’un handicap et d’autres artistes invités, “L’Evangile Dorée de Jésus-Triste” se base sur des dessins de Gustave Doré et ne cesse de faire le pont entre les opposés créant une incroyable homogénéité qui en font un objet frappant et intense. Frappant de beauté, de justesse, d’humour et empreint d’une profonde modernité, l’ouvrage est un vrai coup de poing dans le paysage du roman graphique et s’achemine vers le titre de livre d’art.

 

Une nuit, l’Ange de l’Éternelle apparut à Jeanne et elle conçut aussitôt. L’Ange de l’Éternelle lui dit : "Voilà que tu auras une fille qui ne sera pas comme les autres. Tu l’appelleras Jésus-Triste."

Tout commence ainsi, le messie sera une femme qui se transformera en homme pour essayer de répandre la paix et le bonheur sur la terre. Si Jésus-Triste se fera quelques disciples, elle ne sera pas tout à fait reconnue à sa juste valeur de son vivant, malgré les miracles qu’elle provoquera et décidera de mourir pour emporter avec elle toute la tristesse du monde. Ici les références modernes croisent les références bibliques, créant un mélange d’époques joyeux et un anachronisme tout particulier : les Destiny Child, le démon Xénophobe croisent la route des femmes barbues, de l’Amour, de l’Allégresse… 

 

Ce très bel objet entre dans le cadre du projet “Avé Luïa” au sein duquel on a proposé aux artistes de La “S” Grand Atelier de travailler sur l’imagerie religieuse, spécifiquement catholique. Des duos mixtes artistiques se sont formés avec d’autres artistes invités pour réfléchir et réinterpréter les images de Gustave Doré, les redessiner et les reproduire avec la technique de la linogravure. Le projet avait à coeur d’explorer le symbolisme religieux à travers la Bible qui malgré ce que l’on pourrait penser n’est pas un livre transparent et connu de tous. Le collectif “Knock Outsider” n’en est pas à son coup d’essai puisqu’il a déjà réalisé Match de Catch à Vielsam et Vivre à FranDisco, prouvant que le label a encore de la ressource.

 

“L’Evangile Doré de Jésus-Triste” du label Knock Outsider!

Aux Editions Fremok

Paru le 24 août 2017

 

Knock Outsider” s’expose aussi au Musée Art et Marges du 29 septembre 2017 au 28 janvier 2018, ça s’appelle Knock Outsider Komiks”.