"L'Attraction des Sumbolons" : construction/déconstruction

"L'Attraction des Sumbolons" : construction/déconstruction
2 images
"L'Attraction des Sumbolons" : construction/déconstruction - © Tous droits réservés

Cet objet d’art poétique et graphique se situe à la frontière des genres et signe le début fracassant de la carrière d’artiste de la jeune Louise Ducatillon.

 

Dans ce monde de matière rocheuse et d’individus, la voix d’un seul homme s’élève au-dessus des autres. C’est le Père, le fondateur de cette communauté hors du temps qui décide de la construction de ses adeptes. Il aime à ériger les règles et les vérités de la même manière que d’autres érigent des ponts, il aime à déconstruire le monde dans lequel les enrôlés vivent pour leur faire perdre toute certitude et les tenir un peu plus enfermés. Il est un grand bâtisseur ou un architecte raté à l’aura bleutée et aux intentions troubles. Cet homme divin et maléfique et sa communauté autarcique sortent de l’imaginaire de Louise Ducatillon, élève de la Haute Ecole d’Art et de Design de Genève. C’est à l’occasion des jurys que les éditions Atrabile ont rencontré celle qui fut choisie pour être éditée pour la première fois. Ce livre est donc la première pierre de l’oeuvre d’une artiste en devenir à l’univers déjà bien marqué.

 

Au fil des pages de “L’Attraction des Sumbolons”, Louise Ducatillon met en place cet univers particulier, elle aussi est une bâtisseuse qui s’affranchit des genres. De la poésie, des statues mythologiques crayonnées, des tableaux naturels, un fil rouge bleu… Ce premier livre ne ressemble à aucun autre et pourtant réussit à raconter une histoire faite de non-dits et de communication gestuelle, ici le visuel est plus fort que le texte. La personnalité dérangeante matérialisée par cette aura bleue et froide comme le marbre plane au-dessus de tous et un certain malaise émane de ce récit qui ne laisse pas indifférent. 

 

Pour couronner le tout, les éditions Atrabile et la HEAD ne tireront cet objet qu’à 800 exemplaires, un tirage limité pour un livre rare qui doit être un objet de valeur. De cette manière également, la maison Atrabile qui fête ses 20 printemps revient à ses fondamentaux et met le pied à l’étrier à de jeunes auteurs de talent.

 

“L’Attraction des Sumbolons” de Louise Ducatillon

Editions Atrabile x HEAD

Juin 2017

 

Suivez Louise Ducatillon sur Instagram.