L'artiste qui parodie Tintin gagne son procès contre Moulinsart

L'artiste breton Xavier Marabout, poursuivi pour ses toiles mettant en scène Tintin dans un décor inspiré de l'univers du peintre américain Edward Hopper, a gagné son procès contre Moulinsart, rapporte lundi le quotidien français Ouest France.

La société Moulinsart, unique détentrice des droits d'exploitation de l'œuvre d'Hergé, avait plaidé la contrefaçon. Xavier Marabout avait, lui, mis en avant sa liberté de parodier.

Moulinsart accusait l'artiste de contrefaçon pour 23 toiles. Elle réclamait entre 10.000 et 15.000 euros de dommages et intérêts.

Dans son jugement, le tribunal de Rennes reconnaît l'"exception de parodie", au motif qu'il existe bien une "intention humoriste" et que l'artiste a fait œuvre de "critique". Pour la deuxième chambre civile, devant laquelle s'étaient tenus les débats, le 8 mars 2021, il n'y a "aucun risque de confusion entre Hergé et Marabout", ont fait savoir les avocats du peintre.

pour en savoir plus sur la parodie d'Hergé avec les images de l'artiste

De plus, le tribunal estime que la société Moulinsart a "injustement dénigré Xavier Marbaout", parce qu'elle avait contacté les galeries d'art pour leur demander de ne pas exposer ses œuvres. Elle devra dès lors verser 10.000 euros de dommages et intérêts au peintre breton, auxquels s'ajoutent 20.000 euros de frais d'avocats.

La décision rendue ce lundi n'est pas définitive, la société Moulinsart ayant encore la possibilité de faire appel.