Jean-Luc Vernal : la mort d'un auteur passionné par l'Histoire

Jugurtha
3 images
Jugurtha - © Hermann/Vernal

C’est le 15 janvier dernier que Jean-Luc Vernal est décédé. Journaliste de formation, il a été scénariste pour quelques dessinateurs importants, et le dernier rédacteur en chef du Journal de Tintin.

Le monde de la bande dessinée doit beaucoup, sans aucun doute possible, à ces auteurs qui, souvent oubliés de nos jours, ont participé sans vedettariat à l’évolution de cet art mêlant écriture et graphisme.

Parmi eux, il y eut Jean-Luc Vernal. Passionné par l’histoire, il fut le scénariste de la série Jugurtha, avec deux dessinateurs hors du commun, Hermann, d’abord, Franz ensuite. Mais aussi de Ian Kalédine avec Ferry, ou de Tetfol avec Eric. Des séries mêlant la grande histoire à une imagination fertile mais toujours soucieuse de créer des univers historiquement vraisemblables.

A côté de ça, il fut aussi le scénariste de plusieurs récits exclusivement historiques, eux, dans la continuité de ce qui se faisait déjà dans le journal de Tintin comme dans celui de Spirou (avec l’oncle Paul), des récits didactiques plus que d’aventure.

Et il a touché également au fantastique et à l'humour avec "Brelan de Dames".

Il fut aussi le rédacteur en chef de la dernière époque de vie du Journal de Tintin, de 1979 à 1988. C’est à cette époque que les personnages créés par Servais, entre autres, ou Chaillet ont pris vie dans les pages de ce magazine.

Discret et talentueux, toujours très précis dans son écriture, qu’il voulait simple sans être simpliste, et, également, grammaticalement et orthographiquement sans défauts, il est de ceux dont la bd peut s'honorer!

C’était, à sa manière, un puriste du neuvième art, travaillant dans la tradition sans pour autant refuser certaines ouvertures vers une bd plus moderne.

C’est, incontestablement, un des grands noms du scénario des années 80 qui vient de rejoindre son ami Franz dans les paradis imaginés de la bd !...

 

Jacques Schraûwen