Hitler (La véritable histoire vraie)

Hitler
2 images
Hitler - © Dupuis - 2019

Il était une fois un vilain petit caporal énervé…

 

Fin 19ème siècle, dans un petit village autrichien, naquit un jour le jeune Adolf Hitler, il aurait pu s’appeler Schicklgruber si, pour sombre histoire d’héritage, son père n’avait opté pour un autre nom. De ce père militaire, il gardera en plus une certaine forme de violence et un goût certain pour l’ordre et la discipline. Se voyant d’abord prêtre, puis peintre – mais refusé à l’académie de Vienne- il se trouvera passablement énervé par le traité de Versailles qui imposera dès 1918 une série d’humiliations au peuple allemand. Le bouillant Adolf n’aura dès lors de cesse de rendre au peuple aryen sa grandeur supposée quitte à massacrer pour ça la moitié de l’Europe et quarante pourcents des juifs du monde.

 

Raconté par un prof ours et son élève, l’album de Ptiluc et Swysen renoue avec la tradition des personnages animaliers anthropomorphes dans la lignée du très culte « La Bête est morte ! » de Calvo. Réussissant à faire œuvre utile en racontant une histoire à la fois très documentée et ne manquant pour autant pas d’humour, le duo produit un récit démontant le mécanisme qui amena un obscur caporal autrichien au pouvoir et à ses dérives fatales. Si le sujet est évidemment grave il est traité en y insérant une série de références qui tendent à rendre ridicule son détestable personnage central, ainsi des délires antisémites du « héros » représenté à la façon d’un Charlot hystérique, écumant de rage et clairement dingue. Un parti pris narratif risqué – car il ne faudrait pas rendre le personnage sympathique — mais réussi.

Le dessin est assuré par Ptiluc (Pacush Blues) qui, en bon spécialiste des décharges et des rats, représente Adolf en rongeur entouré de chiens et de porcs. Si son dessin est un peu hésitant au début de l’album, il retrouve de sa rondeur au fil du récit.

 

Bref : un album nécessaire en ces temps de montée des extrêmes…

 

TITRE : Hitler (La véritable histoire vraie)

AUTEURS : Ptiluc (D) et Swysen (S)

EDITEUR : Dupuis

 

Cotation Mon Petit Neuvième : 4/5

 

Denis MARC