GIANT

Giant
2 images
Giant - © Dargaud - 2017

De la BD qui prend de la hauteur.

 

C’est une bonne partie de la diaspora irlandaise que l’on retrouve aux sommets des gratte-ciel new-yorkais en cette année 1932, la crise financière parait déjà loin et les buildings poussent comme des champignons.  Venus de Dublin, de Galway ou du Connemara avec une maigre valise pour tout bagage et ayant délaissé femmes et enfants, ils se retrouvent à fixer les poutres en acier du futur Rockefeller Center.  Parmi eux, Giant, un colosse taciturne qui manie la riveteuse comme une mitraillette Thompson.  Un type mystérieux ce Giant, qui ne dit rien de son passé et qui - par manque de courage de lui avouer la mort de son mari - envoie de l’argent et entretient une correspondance avec Mary-Ann Murphy, restée au pays.  Mais, loin de yeux ne veut pas dire loin du cœur et Mary-Ann et les enfants risquent bien de débarquer à New York.

 

Sur le thème de la construction de la New York moderne, Mikaël propose une plongée dans le monde ouvrier de l’après crise financière.  Dans une époque socialement violente, où la misère la plus noire côtoie les grandes fortunes industrielles, la bande d’Irlandais à laquelle il s’attache forme une famille soudée mais rude composée d’hommes uniquement, réunis là par leur exil d’un pays plus misérable encore.  Au-delà de la chronique sociale, il s’attarde autour de la personnalité plus complexe qu’il n’y parait d’un Giant qui se découvre plus cœur tendre qu’on aurait pu le penser et livre un album dans lequel on aurait peut-être aimé un poil plus d’intrigue voire d’action.  Il faudra, on l’imagine, attendre le tome conclusif du diptyque et l’arrivée de Mary-Ann pour faire véritablement décoller une histoire tout de même réellement attachante par l’aura de mystère qui entoure le personnage principal.

 

En bref : une mini-série bien réalisée et attachante malgré un petit manque de punch.

 

TITRE : Giant (T. 1/2)

AUTEUR : Mikaël (D, S et C)

EDITEUR : Dargaud (sortie le 02/06/17)

GENRE : Bob le bricoleur à New York

 

Denis MARC