Furious – Star déchue

 

Elle veut se faire appeler la Vigie car elle fait régner l'ordre et la justice dans les rues. Mais on l'appelle la Furie car ses interventions sont plus que musclées. Invulnérable, pouvant voler, dotée d'une force physique hors du commun, Cadence Lark ex-enfant star aux pouvoirs surnaturels venant d'on ne sait où, utilise la force avec une tendance à se laisser déborder par elle au point de se défouler joyeusement sur les criminels qu'elle arrête. Appréciée des victimes, elle agace la police au plus haut point. Sa vie n'est déjà pas simple, mais en plus une jeune femme se met à commettre des crimes en ville et lui voue une haine féroce.

 

Récit de super-héroïne réalisé par Bryan Glass et Victor Santos, Furious se démarque des justiciers habituels par la personnalité de Cadence. Là où les super-héros débutent généralement leur carrière en étant parés de toutes les qualités de probité possible, la Vigie est dès le départ une brute épaisse laissant parler sa colère et ses poings au-delà du raisonnable. Pour Glass, Furious est le récit d'une rédemption : d'enfant-star habituée des couvertures people, du luxe et des excès, elle trouve -maladroitement- un salut dans les superpouvoirs qu'elle acquiert. Etant elle-même son pire ennemi, elle est partagée entre son envie de bien faire et ses accès de violence. Bref, une approche originale du super-héros plus axée sur ses défauts et ses faiblesses que sur ses forces.

 

Dessiné par Victor Santos, l'album reprend les codes habituels du récit de super-héros : mise en scène dynamique, planches déstructurées et couleurs vives concourent à une histoire au graphisme classique pour ce genre, la noirceur étant dans le scénario plus que dans sa représentation.

 

En bref : une revisite du mythe sans idéalisation

 

Furious par Bryan Glass et Victor Santos chez Glénat coll. Comics

 

Denis MARC

2 images
Furious © Glénar - Santos & Glass - 2015
Feuilletez des milliers de bandes dessinées gratuitement sur Sequencity