Fête de la BD à Bruxelles : les premiers prix Atomium soutiennent les auteurs de 7 oeuvres

La première cérémonie de remise des prix Atomium a récompensé vendredi soir à BOZAR sept bandes dessinées. Le travail de leurs auteurs sera soutenu pour un montant total attribué de 100.000 euros.

Cette première édition est parrainée par le scénariste de bande dessinée Jean-David Morvan, qui a notamment réalisé quatre tomes de la série Spirou et Fantasio pour Dupuis.

Le prix Atomium de Bruxelles a été décerné à Frank Pé & Zidrou pour "La Lumière de Bornéo" aux éditions Dupuis. L'histoire de leur Spirou se déroule dans la ville de Bruxelles.

Le prix Raymond Leblanc de la jeune création est revenu à Hélène Aldeguer pour "Saïf", qui couvre avec une précision documentaire la plongée d'un jeune Tunisien dans une sombre réalité au lendemain du Printemps arabe.

Le prix de la Fédération Wallonie-Bruxelles a récompensé Thierry Van Hasselt pour "Vivre à Frandisco". L'oeuvre immortalise la ville de Frandisco, une ville en carton imaginée par l'artiste trisomique Marcel Schmitz.

Le lauréat du prix Spirou de l'aventure humoristique est le dessinateur Nols avec "Pebble's Adventures", dont le jury a plébiscité le pitch ainsi que la fraîcheur du graphisme.

Le prix Prem1ère du roman graphique a récompensé Thierry Murat pour la bande dessinée "Etunwan, celui qui regarde", parue aux éditions Futuropolis. A travers l'oeil d'un photographe, c'est un récit romanesque et ethnographique qui témoigne de la fin de la civilisation amérindienne.

Le prix Cognito de la BD historique est allé à Catel & Bocquet pour le livre en noir et blanc de 500 pages intitulé "Joséphine Baker" (éditions Casterman). La vie de la chanteuse et danseuse afro-américaine y est retracée depuis son enfance dans la pauvreté en passant par la star qu'elle a incarné dans les années folles et les rôles de résistante et militante qu'elle a ensuite endossés.

Les lauréats du prix Le Soir de la BD de reportage sont le journaliste Guillermo Abril et le photographe Carlos Spottorno, primés pour "La Fissure" (éditions Gallimard). Ils ont transformé les clichés de leur aventure journalistique en bande dessinée pour témoigner de l'exode des réfugiés aux portes de l'Europe.

Cette première édition des Prix Atomium a été lancée par Visit.Brussels, en étroite collaboration avec la Région, pour épauler financièrement les artistes de bande dessinée.