Entre les lignes ou A la recherche du grand-père perdu

 

Quand Denis, le père de Baptiste, déboule dans son cabinet, celui-ci n’en revient pas. Son père vient de découvrir que Moïse, l’auteur de ses jours menait une double vie. Avec une belle régularité, tous les 3 avril il adressait une lettre à une mystérieuse Anne-Lyse. Une amie, une maîtresse ? Des lettres à la fois tendres et pleines de tristesse qui racontent tout ce qu’il n’a pas pu lui dire : son enfance, son adolescence, la guerre, le travail obligatoire en Allemagne, la libération puis sa vie avec sa femme, la naissance de son fils… Pour Denis, le choc est si fort que son cœur le lâche, il charge alors Baptiste de partir à la recherche de cette Anne-Lyse dont il ne sait rien d’autre que ce que les carnets révèlent. Pour Baptiste commence alors un long périple sur les lieux de vie de ses ancêtres et le récit plein de mensonges qu’il en fait à son propre père afin de maintenir en lui l’espoir de retrouver une partie de ses racines.

 

2 images
Entre les lignes © Rue de Sèvres – 2021

Très jolie histoire sur la recherche des origines, Entre les lignes est surtout une formidable histoire d’amour cachée et d’amour filial. Pour Baptiste, enjoliver la réalité – en même temps que découvrir les carnets de son grand-père - revient à faire en sorte que son père conserve l’espoir et la volonté de vivre. Qui est Anne-Lyse, qu’est-elle devenue, où est-elle ? On finira par l’apprendre ou tout au moins à le deviner en toute fin de cette adaptation du roman Toutes les histoires d’amour du monde de Baptiste Beaulieu. Une fin qui n’en est pas réellement une d’ailleurs, puisque l’auteur y lance une bouteille à la mer sur les réseaux sociaux.

Dominique Mermoux qui signe cette adaptation alterne les styles graphiques de son récit : un style semi-réaliste aux couleurs vives pour les parties contemporaines, des tons plus doux et un dessin en bichromie avec moins de fioritures pour les inserts reprenant le récit de Moïse.

 

Bref, c’est brillant, tendre émouvant et franchement réussi.

 

TITRE : Entre les lignes (d’après Toutes les histoires d’amour du monde de B. Beaulieu)

AUTEUR : Dominique Mermoux (D, S & C)

EDITEUR : Rue de Sèvres

Cotation Mon Petit Neuvième : 8/10

 

Denis MARC