Du vin à la finance: Corbeyran, un auteur de BD prolifique à Angoulême

Le scénariste de BD Eric Corbeyran signera le tome 9 de "Château Bordeaux", BD française sur le vin la plus vendue dans l'Hexagone.
Le scénariste de BD Eric Corbeyran signera le tome 9 de "Château Bordeaux", BD française sur le vin la plus vendue dans l'Hexagone. - © MEHDI FEDOUACH / AFP

Depuis 25 ans, Corbeyran arpente les allées du festival international de la bande dessinée d'Angoulême : à la recherche d'éditeurs à ses débuts, aujourd'hui pour y dédicacer ces dernières BD. Du monde du vin à la finance en passant par le fantastique, ce scénariste prolifique est un touche-à-tout, entre journaliste et romancier.

"A Angoulême, c'est l'année des conclusions", constate Eric Corbeyran, 54 ans, qui dédicace jeudi et vendredi, sur le stand Glénat, la fin de sa série "Shadow Banking", thriller financier sur les origines de la crise de 2008, coécrit avec deux spécialistes de la finance.

Il signera aussi le tome 9 de "Château Bordeaux", BD française sur le vin la plus vendue dans l'Hexagone. Fort de ce succès depuis 2011, Corbeyran a depuis exploré d'autres vignobles : Bourgogne, Cognac, Rioja (Espagne), Toscane (Italie) et Mendoza en Argentine.

Cette plongée dans le monde viticole se poursuit avec de nouveaux tomes de "Vinifera" sur l'histoire du vin et un deuxième cycle de "Château Bordeaux" prévu avec le même dessinateur, Espé. "Je buvais à peu près n'importe quoi, aujourd'hui je sais ce que j'aime. Mais c'est comme pour la BD, je reste ouvert à l'aventure", lance ce colosse au crâne rasé qui programme parfois ses vacances en fonction des vins à découvrir dans les châteaux viticoles.

L'auteur, qui travaille 70 heures par semaine pour écrire un scénario par mois, est partout : témoignages de taulards, cuisine, guerre 14-18... Ce qu'il aime surtout : les séries, la science-fiction. Ses choix se font souvent au gré des rencontres et demandent parfois, tel un historien, un grand travail de recherche. "J'aime faire des grands écarts et me lancer des défis. Quand on m'a proposé de faire Boule et Bill, c'était un challenge. Je n'avais jamais fait de BD comique", se souvient Corbeyran dans son atelier du quartier des Chartrons à Bordeaux.

On y entre comme dans un magasin, avec en vitrine un de ses derniers albums : "Bécassine baby-sitter". A l'intérieur, comme dans une librairie, ses BD et figurines de ses personnages trônent sur les étagères, les murs couverts de posters de ses ouvrages.

"Curieux de l'histoire des gens"
Tout de noir vêtu, bagues tête de mort et boucles d'oreilles, Corbeyran travaille devant son ordinateur. Un faux corbeau surplombe son bureau, un animal qu'il a longtemps détesté : c'était le surnom que des élèves lui donnaient, gamin, pour se moquer de son nom.

Né à Marseille, Eric passe son enfance dans la campagne de Lorraine, biberonné à Astérix, Rahan et surtout Iznogoud. La BD, "c'est le médium qui m'a sauvé pour la lecture", reconnaît-il.

Après une adolescence à La Rochelle, il part à la fac de Poitiers où à défaut de décrocher un diplôme, il rencontre sa future épouse, aujourd'hui psychologue, avec qui il aura deux filles.

Corbeyran se lance dans le scénario de BD et part rejoindre à Bordeaux un dessinateur avec qui il travaille. Après 10 ans de galère, il perce dans les années 2000. Avec le tome 4 du "chant des Stryges", "je passe d'auteur lambda à auteur à succès", se souvient l'auteur qui a mis fin à cette série en juin dernier avec le 18e tome.

Toujours aussi "curieux de l'histoire des gens", il planche actuellement sur des "histoires de flic" après sa rencontre avec un policier retraité et réfléchit déjà à un scénario sur Bob Morane avec son ami coscénariste Christophe Bec.

Ses derniers ouvrages sur le chocolat et le vin - "Le maître chocolatier", les tomes 2 de "Bodegas Mendoza" et du "Clos de Bourgogne" - seront en librairie dans les prochains mois. "Je suis assez boulimique de rencontres et de lectures, j'ai des dizaines de projets en cours, d'idées", reconnaît ce guitariste amateur qui aime écrire ses scénarios en écoutant du métal ou des musiques de film.

Eric Corbeyran sera présent à la 46ème édition du Festival de la Bande Dessinée d'Angoulême.