Détox ou " P'tits culs, GSM et Romarin "

 

Mathias c’est la cinquantaine triomphante, son job lui plaît, il achète et revend des sociétés en difficulté, il a la santé, même s’il la néglige, une femme aimante, même s’il la néglige, une assistante particulière sculpturale qui gère son temps et ses loisirs, bref tout roule. Jusqu’à ce que – justement — son assistante meure, foudroyée par un AVC en pleine réunion. En plein cimetière, Mathias décide de tout plaquer, il emprunte la voiture d’un collaborateur et s’enfuit. Il a entendu parler d’un stage qui devrait lui permettre de « libérer l’esclave qui est en lui ». Mais sur place, privé de ses chers GSM, dormant – littéralement — avec des boucs à même les sols et alimenté uniquement d’une décoction à base de romarin ses résolutions s’effritent…

 

Traité sur le ton de la comédie et du choc des extrêmes, le nouveau scénario de Jim (Une Nuit à Rome) séduit par son ton léger avant de pousser le lecteur à la réflexion. Entre les gentils organisateurs du stage, caricatures hilarantes des tenants d’un New Age post-soixante-huitard sous cannabis et le self-made-man à 16-20 de tension, les étincelles ne peuvent que surgir, car à peine arrivé Mathias n’a qu’une envie : fuir ces bobos délirants qui parlent à la nature et se nourrissent de boissons dépuratives. Evidemment, au bout du compte, l’attitude de Mathias va évoluer, il va petit à petit lâcher prise et interroger le lecteur sur son besoin maladif de connexion. La fin – et la morale ?- de cette histoire, il faudra les attendre dans le tome 2. On est déjà impatient…
Le dessin est de Antonin Gallo pour les décors et de Jim pour les personnages. Il y a de la rondeur et des couleurs douces dans ces pages forts agréables à l’œil.

 

Bref : un album à la fois fort drôle et puissamment utile.

 

TITRE : DÉTOX – T.1 Le Déni

AUTEURS : Gallo et Jim (D & C) et Jim (S)

ÉDITEUR : Grand Angle

 

Cotation Mon Petit Neuvième : 4/5

 

Denis MARC

2 images
Detox © Grand Angle - 2019