DesSeins

DesSeins
2 images
DesSeins - © Dargaud - Pont - 2015

Seins, Nichons, Nibards, Boobs, Loches, Lolo, Tchoutch et autres Nénés…

 

Elle s'appelle Chloé, elle est au lycée. Mal dans sa peau, on la surnomme La Planche. Il faut dire qu'en comparaison de ses copines, elle à la poitrine plutôt menue, et, à la piscine les moqueries fusent, jusqu'à ce que…

Elle s'appelle Alison, elle, on la surnommait Perfect Breast. Actrice de "charme" elle veut donner un second souffle à sa carrière, alors le nu, c'est fini pour elle. En tous cas, elle voudrait bien.

Les autres s'appellent Mathilde, Sylvia ou Fanny et pour chacune d'elle, leur poitrine va jouer un rôle dans leur vie ou dans celle des autres.

 

Sept histoires courtes racontées par Olivier Pont dans cet album qui parait chez Dargaud. Sept femmes racontées au travers de l'essence même de leur féminité, cet objet de fascination : leurs seins.

Olivier Pont déjà remarqué pour le très joli "Où le regard ne porte pas" propose un album à la fois délicieusement voyeur et subtilement sensible. Aucune de ses femmes ne peut être comparée aux autres, chacune a une vie propre, mais toutes se révèlent au travers de leurs seins. Qu'il s'agisse de les libérer, de les accepter ou de les vêtir, ils jouent un rôle essentiel dans le destin de chacune. Olivier Pont réussit le tour de force de produire sept histoires très différentes et toutes aussi attachantes les unes que les autres autour d'un sujet à la fois si quotidien et si nimbé de mystère que celui là.

On appréciera –en plus- la qualité du trait de Pont tout en finesse et sensualité, relevé par la mise en couleur de Laurence Croix.

 

En bref : un bel album pudique et fort à la fois

 

DesSeins par Olivier Pont chez Dargaud (sortie le 23 octobre)

 

Denis MARC