Décès de Jean-Louis Marlier, un des scénaristes des aventures de Martine

Décès de Jean-Louis Marlier, un des scénaristes des aventures de Martine
Décès de Jean-Louis Marlier, un des scénaristes des aventures de Martine - © Tous droits réservés

Jean-Louis Marlier, qui fut scénariste de la série d'albums pour enfants "Martine" entre 1997 et 2011, s'est éteint le 28 février 2019, indique lundi la maison d'éditions Casterman dans un communiqué.

Fils de l'illustrateur Marcel Marlier (1930-2011), Jean-Louis Marlier avait repris l'écriture des scénarios de Martine après la mort de Gilbert Delahaye (1923-1997), qui en avait été le premier scénariste.

Depuis la disparition de son père, Jean-Louis Marlier "n'avait de cesse de mettre en valeur cette oeuvre toujours inégalée en s'investissant dans les expositions, les nouvelles éditions de Martine et le long-métrage en cours de réalisation", souligne l'éditeur belge. Il défendait aussi ardemment les autres séries du dessinateur, à savoir "Jean-Lou et Sophie" et les "Animaliers".

L'héroïne de la littérature jeunesse, Martine, avait été créée par Gilbert Delahaye et Marcel Marlier. Soixante albums des aventures de la jeune fille ont été édités par Casterman, à commencer par "Martine à la ferme" en 1954 pour finir par "Martine et le prince mystérieux" en 2010.

Au total, pas moins de 70 millions d'exemplaires ont été vendus en langue française et 40 millions en langues étrangères, selon les chiffres communiqués par Casterman. Le personnage papier est en effet connu bien au-delà de nos frontières puisque ses aventures ont été traduites dans une trentaine de langues. L'héroïne belge est actuellement présente dans 15 pays, de l'Italie à la Chine en passant par la Serbie, la Turquie, la Hongrie, la Pologne, la Corée et dernièrement, la Mongolie. Selon les langues, elle s'appelle Tiny, Maja, Zana, Debbie, Aysegul ou encore Marika. La Chine est depuis quelques années le marché étranger le plus important.