Culottées 1

Culottées 1
4 images
Culottées 1 - © Tous droits réservés

Quinze femmes qui ont décidé un jour de construire elles-mêmes leur destin !

L’histoire de l’humanité est faite de personnalités, de héros, qui tous, à leur manière, ont fait bouger les choses, ont permis à leur société d’évoluer, ont offert à leurs semblables la chance de nouveaux horizons.

La littérature, qu’elle soit romanesque ou historiquement documentée, fourmille de portraits hauts en couleurs de ces humains devenus des icônes.

Force est de reconnaître, cependant, que n’ont été ainsi officialisées par la renommée que bien peu de femmes ! Or, ce sont elles, bien souvent, qui ont véritablement apporté à l’humanité des changements profonds, changements de points de vue, changements d’attitude, changements de loi, changements de réflexion, changements, finalement, d’habitudes et de regards !

Voilà pourquoi, peut-être, Pénélope Bagieu a décidé de pallier ce manque en nous faisant faire la connaissance, dans ce premier volume, de quinze femmes très différentes les unes des autres, anonymes ou (re)connues.

Quinze femmes qui, dans des domaines extrêmement variés, ont réussi à ne pas être ce qu’on attendait qu’elles soient ! Quinze femmes qui se sont révoltées, parfois avec puissance, parfois avec discrétion, pour construire au quotidien un féminisme d’abord et avant tout humaniste.

Une femme à barbe côtoie une gynécologue de l’antiquité grecque, Joséphine Backer fait face à la sorcière du magicien d’Oz, une guerrière indienne fait écho à une impératrice chinoise, on se balade en République Dominicaine et aux Pays-Bas, tout au long d’un panorama qui met en lumière des femmes qui, selon les propres mots de l’auteure de ce livre, " ont inventé leur destin ".

Mais chaque destin, finalement, est la convergence de bien des éléments disparates. Il y a la volonté, certes, mais aussi le hasard, celui d’un lieu, celui d’une rencontre, celui d’un soubresaut de l’Histoire, celui d’un sentiment précis à un moment précis.

Et c’est un peu aussi la question que nous pose ce livre : peut-on, individuellement, influer sur son destin ? Peut-on, en influant sur son destin, influer également sur le destin de ceux qui nous entourent, voire de la société " dans laquelle nous vivons ?

La réponse de Pénélope Bagieu est positive, même si elle reconnaît qu’à toute évolution, qu’à toute révolution, qu’à toute nécessité de changer son propre destin, il faut un déclencheur !

Graphiquement, ce livre a choisi la simplicité, la rapidité graphique, avec une économie de moyens évidente. On est plus dans le " blog bd " que dans l’album méticuleusement construit, c’est certain. Mais entre chaque portrait, Pénélope Bagieu se lance dans des doubles pages très différentes, extrêmement travaillées, elles, choisissant la lumière et la composition réfléchie, voire même narrative, et chacune de ces doubles pages devient un petit tableau qui résume le portrait qu’on vient de lire, qui en dévoile, plutôt, toute l’ambiance.

Et c’est ce mélange de genres qui fait de ce livre un album efficace, qui se lit avec la même vivacité que l’auteure a prise, semble-t-il, pour le créer.

Il y a dans ces " Culottées " de l’humour, il y a de l’engagement politique, il y a une approche très visuelle de chaque personnage croisé, il y a un regard amusé, et amusant, posé sur notre monde et ses évolutions, ses révolutions, ses espérances toujours renouvelées…

Une très agréable surprise, donc, et qui m’a fait découvrir une auteure, Pénélope Bagieu, aux talents multiples, tant au niveau du scénario que du graphisme…  

 

Jacques Schraûwen

Culottées 1 (auteure : Pénélope Bagieu – éditeur : Gallimard)