"Cowboy Henk et le gang des offreurs de chevaux" : western manifestement surréaliste

Cowboy Henk et le gang des offreurs de chevaux
3 images
Cowboy Henk et le gang des offreurs de chevaux - © Fremok

Les éditions Frémok continuent leur travail de réédition des aventures du héros à la houpe blonde avec ce quatrième opus dans lequel Cowboy Henk doit sauver d’honnêtes gens de l’influence d'horribles offreurs de chevaux.

 

Après s’être intéressé à l’Histoire de la Belgique et à l’Art Actuel et fait preuve d’Humour vache, Cowboy Henk, l’anti-héros belge au corps bodybuildé surmonté d’une houpette dorée virevoltante revient chez Frémok. Cowboy Henk et le gang des offreurs de chevaux” est issu d’une série parue dans L’Echo des Savanes en 1986.

 

Dans le far ouest, un groupe d’individus mal intentionnés s’est mis en tête de donner gracieusement de magnifiques montures à toute personne dans le besoin. Cowboy Henk, lui-même victime de cette grave provocation va se mettre à enquêter sur la sordide histoire. Le protagoniste, mélange hybride entre Tintin et Popeye va devoir apprendre l’alphabet (il doit apprendre à lire pour savoir comment se débarrasser des offreurs de chevaux puisqu'un ouvrage est consacré au sujet) et contrer des Indiens très bons sportifs pour pouvoir s’en sortir et défaire la région de la mainmise du gang, mais le beau garçon vacher va-t-il réussir ?

 

Cowboy Henk de Kamagurka et Herr Seele est une série de strips publiés à la base dans De Morgen puis dans Humo de 1981 à 2011. Pendant 30 ans, le cowboy blond a défié les lois de l’absurde en se mettant dans des situations abracadabrantes et franchement drôles qui transpirent l’humour de ses créateurs biberonnés à la BD belge. Cette fois-ci, l’histoire se situe dans la pure tradition (apparente) du western avec comme personnages : un groupe fauteur de troubles, des Indiens, un cowboy qui prend le rôle du héros et un shérif. Ce qui est moins classique est la tournure des évènements qui devient surréaliste, c’est la patte Kamagurka et Herr Seele. Le héros lui-même est un personnage absurde : gentil bougre un peu simplet mais plein de bonne volonté, Henk ne répond à aucune logique.

 

L’ouvrage est le quatrième tome édité chez Frémok, qui continue son hommage au héros de la BD belge surréaliste avec cette histoire complète de 44 pages. 

 

“Cowboy Henk et le gang d’offreurs de chevaux”

De Kamagurka et Herr Seele, traduction de Willem

Aux éditions Frémok

Parution le 9 novembre 2017