Chroniques Express : Le Monde selon Zach et De Gaulle

Zach & De Gaulle
3 images
Zach & De Gaulle - © Bamboo / Grand Angle - 2018

Deux visions du monde chez Bamboo

Le Monde selon Zach

Le Monde selon Zach    

Responsable " luminaire " dans un grand magasin parisien, Zach installe des ampoules de couleurs partout où il passe.  Mais sa petite amie le quitte, lassée de ce qu’elle croit n’être que des excentricités.  Dévasté, Zach croise alors le chemin de Clélia, une jolie star du porno. Dans l’impossibilité de voir la réalité telle qu’elle est, Zach voit Clélia… comme une danseuse classique. Et, se sentant regardée comme aucun homme ne l’a regardée depuis longtemps, Clélia se laisse embarquer pour un Paris-Bastia… sur un scooter.  (Texte de l’éditeur)

 

Ce qu’on en pense :

Road-comic romantique, Le Monde selon Zach est de ces feel-good BD idéales dans les moments de spleen ou lorsqu’il pleut.  Sans être -trop- gnan-gnan, l’album montre la vision idéalisée du monde du héros opposée à celle, nettement moins rose, de la star du porno.  Alors, oui, on voit la fin venir comme un 30 tonnes, mais si on se laisse aller aux plaisirs simples de la lecture et de la détente, on passe un vrai bon moment.

 

TITRE : Le Monde selon Zach

AUTEURS : Djet (D & C), Massard et Rousselot (S)

EDITEUR : Bamboo / Grand Angle

GENRE : L’amour est un bouquet de violettes.

 

De Gaulle - Joli mois de mai

Mai 1968. De Gaulle s'ennuie. Pour lui, il n'y a plus rien de grand à accomplir. Survient la crise estudiantine, sociale et politique qui secoue le régime et lui redonne l'envie d'en découdre. Se référant sans cesse à mai 1958 et à la façon dont, dix ans plus tôt, il a roulé les militaires, les pieds-noirs et les parlementaires de la IVe République, Charles de Gaulle pense facilement venir à bout des contestataires, avec la maestria politique dont il est coutumier. Mais rien ne marche.  (Texte de l’éditeur)

 

Ce qu’on en pense :

Ca sent la fin de règne pour le vieux Général.  Dépassé par la jeunesse, pas écouté par ses Ministres, son monde s’écroule petit à petit.  Il a beau ressasser à qui veut l’entendre ses souvenirs de 1958 quand il a sauvé la IVème République qu’il détestait tant, rien n’y fait.  Son dernier " coup " - filer en Allemagne voir son fidèle Massu- lui donnera encore un peu de temps pour calmer le jeu, mais c’est bientôt fini pour lui.  Tout ça est fort bien raconté dans ce quatrième tome de la remarquable série qui lui est consacrée par Claude Plumail et Jean-Yves Le Naour.  Réellement passionnante et didactique sans être pesante, la collection vaut la peine d’être découverte pour comprendre ce fameux Gaullisme auquel les politiques français font encore référence aujourd’hui.

 

TITRE : De Gaulle - Joli mois de mai

AUTEURS : Plumail (D), Le Naour (S)

EDITEUR : Bamboo / Grand Angle

GENRE : La chienlit c’est lui.

 

Denis MARC