Chroniques Express : Giacomo C. & Vidocq

Giacomo C. & Vidocq
3 images
Giacomo C. & Vidocq - © Glénat / Soleil - 2017

Aujourd’hui, théma « Ça ne nous rajeunis pas ».

Giacomo C. – Retour à Venise

Partout dans Venise, la nouvelle fait grand bruit : après cinq ans d’absence, Monsieur de C. est de retour ! Et si certaines se languissent de l’accueillir à draps ouverts, d’autres préfèreraient le passer par le fil de l’épée. Maris jaloux, aristocrates bafoués… le séducteur ne s’est pas fait que des amis à travers la Sérénissime. Enzo Mazeo, nouveau protecteur de la ville et successeur du marquis de San Vere, n’a d’ailleurs qu’une seule idée en tête : mettre Giacomo aux fers. Mais c’est sans compter sur les véritables raisons de son retour... Mandaté par le commandant en chef des forces navales de la République de Venise, Giacomo a une mission : débusquer un traître qui œuvrerait au sein même du Conseil des Dix ! (Texte de l’éditeur)

 

Ce qu’on en pense :

12 ans d’absence pour la série Giacomo C. de Griffo et Dufaux et un retour dans avec une numérotation débutant à 1 et non à 16 comme on aurait pu s’y attendre.  Pourquoi ?  Mystère.  Peu importe, la série, si elle ne crée pas l’événement en revenant, n’est pas des plus désagréable à retrouver.  Venise reste toujours une valeur sûre pour les scénarios qui allient complots et décors majestueux et pour ça le duo d’auteurs s’y entend.  C’est simple, efficace, pas délirant d’originalité mais bien fait au final.  Pour amateur de jolis dessins et les amoureux de la cité des Doges.

 

TITRE : Giacomo C. – Retour à Venise

AUTEURS : Griffo (D & C), Dufaux (S)

EDITEUR : Glénat

GENRE : Laisse les gondoles à Venise. (Sheila)

 

Vidocq – le complot Napoléon

Novembre 1813, rien ne va plus. Napoléon, épuisé et vaincu, revient à Paris pour faire face à la menace étrangère et à l’opposition intérieure. Pendant ce temps, Vidocq doit sauver un de ses agents compromis dans une affaire sordide qui, Vidocq ne va pas tarder à s’en rendre compte, semble avoir un lien étrange avec la rumeur d’un mystérieux complot contre la vie de l’Empereur… (Texte de l’éditeur)

 

Ce qu’on en pense :

Le héros est charismatique, le contexte intéressant, les personnages secondaires nombreux, les dessins très corrects, dommage qu’il manque un petit quelque chose qui fasse véritablement prendre la sauce.  Car on a un peu mal à sentir monter la tension qui devrait tenir le lecteur en haleine vis-à-vis de la quête de Vidocq à découvrir la vérité sur le complot où se trouve mêlé son associé à la Sureté.  Bref, c’est bien fait, mais pas enthousiasmant.

 

TITRE : Vidocq – le complot Napoléon

AUTEUR : Banovic (D), Nolane (S) et Vattani (C)

EDITEUR : Soleil

GENRE : Faut-il vraiment se laisser emprisonner, Pour connaître le prix de la liberté ? (S. Gainsbourg)

 

Denis MARC