" Chacun Son Chat " : une chronique, une interview de Philippe Geluck

chacun son chat
3 images
chacun son chat - © Philippe Geluck/Jacques Schraûwen

Un nouvel album de Philippe Geluck, c’est toujours un plaisir… Celui des mots, de leurs sourires, de leurs impertinences… Et revoici donc Le Chat, dans un format de 48 pages, comme à ses débuts…

Philippe Geluck est, probablement, un des auteurs belges les plus connus à travers le monde, et son personnage fétiche, Le Chat, n’arrête pas de sévir depuis de longues années. La vraie « star », d’ailleurs, c’est cet animal imperturbable qui profère tantôt les pires des énormités, tantôt les réflexions les plus sensées…

Philippe Geluck est un humoriste bien plus qu’un auteur de BD. C’est  dans la lignée de gens comme Chaval, comme Siné qu’il faut le placer. Son humour n’est que rarement gratuit, et son dessin, lui, détourne les codes habituels du sourire bon enfant et de la bd classique, tout en donnant l’air, de manière totalement insidieuse, de se plier à ces fameux codes !...

Ce qui anime d’abord et avant tout Geluck, comme Topor avant lui, ou Gébé, ou Fred, c’est la haine viscérale qu’il éprouve face à l’universelle connerie humaine, cette bêtise élémentaire faite toujours d’inculture et de manque total de curiosité intellectuelle…

Mais tout cela est toujours traité avec une souriante lucidité… Comme le dit Le Chat lui-même : « Etre con au milieu d’un tas de cons encore plus cons ne fait pas paraître moins con », « Nous sommes tous plus cons que nous ne le pensons, et ceci est valable pour les plus cons comme pour les plus malins »…

Mais laissons la parole à Philippe Geluck, tout compte fait… N’est-ce pas lui qui devrait le mieux connaître ce personnage qu’il a créé et qui semble, d’album en album, prendre de plus en plus d’indépendance…

" Chacun Son Chat ", c’est un ensemble de strips, de dessins isolés, de dessins détournés… C’est de l’humour qui varie ses cibles et n’épargne personne… C’est de l’excellent Geluck, que j’ai aimé rencontrer et écouter parler…

 

Une chronique et une interview de Jacques Schraûwen

Chacun Son Chat (auteur : Philippe Geluck – éditeur : Casterman)