Blake et Mortimer, l'éternel retour du chic et du flegme

Blake et Mortimer
2 images
Blake et Mortimer - © Blake et Mortimer - 2018

By Jove, la Vallée des Immortels est un tout bon B&M !

 

Les Espadons du professeur Mortimer viennent de pulvériser le palais du tyran Basam-Damdu, seul survivant ou presque de l’attaque, l’infâme colonel Olrik parvient à s’enfuir à bord du dernier modèle d’Aile Rouge.  Capturé par un seigneur de la guerre chinois, il propose à celui-ci de se mettre à son service afin de récupérer de précieux documents qui pourraient lui permettre de monter sur le trône impérial chinois alors que le pays est déchiré par les luttes intestines entre les communistes et les nationalistes de Tchang Kaï-chek.  Et nos deux héros très britanniques dans tout ça ?  Ils sont à Hong-Kong pour finaliser la mise au point d’une nouvelle arme qui permettra de protéger la colonie de visées chinoises et vont être mêlés -bien sûr- aux événements.

 

Qu’il est bon de retrouver Philip et Francis dans leurs œuvres.  Après des albums disons... diversement convaincants, Yves Sente réussit ici un joli tour de passe-passe en intégrant non seulement ce nouvel album dans la chronologie de la série classique mais aussi dans l’Histoire (notez le grand H).  C’est bien joué et réellement passionnant.  Mêlant archéologie, complots et guerre civile, l’album parvient - malgré la densité de l'histoire et la sorte de charte scénaristique obligatoire des B&M- à rester cohérent et lisible.  Pour le reste tous les ingrédients sont là : l’incontournable Olrik, les déguisements d’icelui, l’absence de personnage féminin, les rebondissements et le flegme de Mortimer qui à peine sorti d’une tentative d’attentat se remet de ses émotions au Cardhu 12 ans d’âge (ce qui est un excellent choix).

Coté dessin et mise en scène, les phylactères et descriptifs sont toujours aussi envahissants et les planches réalisées à quatre mains par Teun Berserik et Peter van Dongen semblent tout droit sorties de l’atelier de Jacobs sans sombrer dans la caricature.

 

Bref, un album dans la droite ligne -claire- de l’œuvre originelle qui ravira les fans les plus exigeants.

 

TITRE : Blake et Mortimer – La Vallée des Immortel (partie 1)

AUTEURS : Teun BERSERIK et Peter VAN DONGEN (D) et Yves SENTE (S)

EDITEUR : Blake et Mortimer

GENRE : " Si la Chine ouvre ses portes, des mouches entreront forcément. ” Deng Xiaoping

 

Denis MARC