Bikini Atoll – Sonar

Bikini Atoll - Sonar
3 images
Bikini Atoll - Sonar - © Glénat - 2016

Deux albums frissons garantis

 

On désespérait un peu de voir paraitre les albums annoncés depuis fin 2014 de la collectionthriller/horreur Flesh & Bones de chez Glénat Comics.

L’attente n’aura pas été vaine puisque voici qu’arrivent Bikini Atoll de Bec et Khattou et Sonar de Runberg et Chee Yang Ong

Bikini Atoll

Un groupe de touristes part pour un séjour dépaysant au cœur du Pacifique sur l’atoll de Bikini, qui a donné son nom au fameux maillot deux-pièces. Théâtre d’un essai atomique au sortir de la Seconde Guerre mondiale et abandonné depuis, le lieu offre son lot de sensations fortes ! Au programme : soleil, plages de sable fin, cocotiers, mais aussi épaves de navires militaires, bunkers désaffectés et hordes de requins carnivores... Une mine de trésors cachés que leur guide, Malaval, promet de leur faire découvrir en détail. Sauf qu’il ne leur a peut-être pas tout dit... Car les lieux semblent moins inhabités qu’il le prétend. Et nos vacanciers sont loin d’imaginer quelles horreurs se cachent derrière ce cadre idyllique...(Texte de l’éditeur)

 

Ce qu’on en pense : une trame classique de Slasher Movie pour cet album avec les jolies filles en maillot, le gars trop sûr de lui, le geek bedonnant et le super héros. Pour autant, l’affaire est tellement bien menée que malgré ce petit air de déjà vu, on prend un réel plaisir à la lecture de l’album. Bec mène ses personnages (en tout cas les survivants) vers un dénouement à haute tension. Le dessin de Khattou est très lisible malgré le petit format de la collection et le travail en noir et blanc. Les personnages sont typés et expressifs et les décors soignés.

 

En bref : du bon thriller entre Jaws et Scream

Bikini Atoll de Khattou et Bec chez Glénat coll. Flesh & Bones

Sonar

De nos jours, au large de la Sicile. Alice, plongeuse émérite, rejoint une équipe de chasseurs d’épaves pour explorer les fonds marins à la recherche du Sun Horse : un somptueux yacht de luxe des années 1960 renfermant une inestimable collection d’objets d’art. Mais la jeune femme, atteinte d'un mal étrange, va vite découvrir que, plus qu’une épave, le Sun Horse est devenu un repaire, un habitat, où vivent des créatures en embuscade. Des prédateurs qui font échos à d'anciennes légendes, partagées par les marins du monde entier, depuis des temps immémoriaux. Des êtres pourtant bien réels, qui vont semer la terreur et la mort pour protéger leur territoire...

Ce qu’on en pense : Pour une fois loin des paysages scandinaves, Runberg propose un thriller sous-marin où Ariel la petite sirène est remplacée par de méchantes bestioles inhospitalières. C’est bien fait mais un petit cran en dessous de ses productions habituelles malgré un crescendo assez prenant dans l’angoisse et l’horreur. Le dessinateur malais Chee Yang Ong propose des planches au dessin réaliste et riches en détails.

 

En bref : pour amateurs de grands fonds et de suspense

Sonar de Chee Yang Ong et Runberg chez Glénat coll. Flesh & Bones

 

Denis MARC