Barcelone, ses parcs, ses peintres, … ses crimes.

L’Art de Mourir
2 images
L’Art de Mourir - © Dargaud - 2018

L’Art de Mourir, le nouveau polar de Berthet

 

Philippe Martin est flic à Saint-Denis.  Quand la police catalane le convoque à Barcelone, il ne s’attend pas à devoir y identifier celle qui pourrait bien être sa fille.  Une fille, Emma, historienne de l’art et spécialiste de l’œuvre du peintre Casagemas et dont il ne connaissait pas l’existence.  Emma, fruit de ses amours tumultueuses avec celle qui l’a quitté il y a 25 ans s‘est-elle vraiment suicidée ?  Alors que les morts se multiplient, son enquête va le mener à la poursuite d’un gang ultraviolent ayant à sa tête le très tatoué San Pedro.

 

Polar noir sous le soleil catalan, l’Art de Mourir est le fruit d’une collaboration entre le scénariste espagnol Raule (Jazz Maynard) et un habitué du genre : le toujours très reconnaissable Philippe Berthet (Pin-Up, …).
Pas de réelle surprise dans l’histoire ou la réalisation avec cet album, mais un savoir-faire tel que le lecteur ne peut que se prendre au jeu de ce scénario à la tension quasi palpable et à la violence assumée.  Le trait de Berthet est comme d’habitude irréprochable et sa mise en scène variée donne du rythme à chaque planche.  On profitera de l’album pour découvrir les petits coins cachés de la métropole catalane dont ce parc du labyrinthe d’Horta qui ouvre l’album.

Bref : un bon polar rythmé et prenant dans la collection Ligne Noire coachée par Berthet

 

TITRE : L’Art de Mourir

AUTEUR : Berthet (D) et Raule (S)

EDITEUR : Dargaud – sortie le 31/08/18

GENRE : " Parmi tout ce qu'on peut essayer dans cette vie, rien n'égale ni ne surpasse l'art de mourir. " George Harrison

 

Denis MARC