Attentat à Paris, le poseur de bombe se rend !

Brigade Verhoeven – Rosie.
2 images
Brigade Verhoeven – Rosie. - © Rue de Sèvres - 2018

Brigade Verhoeven – Rosie.

 

La bombe vient d’exploser.  Déjà des gens se portent au secours des victimes.  Pas Jean, lui il s’éloigne, il faut dire que celui qui a placé la bombe c’est lui.  Cela fait, il se rend et met un marché entre les mains des flics : dix millions et la libération de sa mère sinon d’autres bombes exploseront.
Pour le commissaire Camille Verhoeven et son équipe c’est un contre-la-montre, d’autant que Jean ne plaisantait pas, une autre bombe a été découverte par hasard par une équipe d’ouvriers.

 

Après avoir envahi les écrans avec " Au revoir là-haut ", les œuvres de Pierre Lemaitre se voient transposées en BD, ici grâce à sa série de polar ayant pour héros une équipe de la Crim’ menée par l’aussi petit qu’intuitif Camille Verhoeven.  Dans cet album qui constitue l’adaptation de son 3ème roman de la série, on découvre une relation d’amour filial délétère formant la trame d’une histoire dont les personnages sont complexes et attachants.  L’enquête n’est peut-être pas la plus originale du monde, mais le scénario de Pascal Bertho tient le lecteur en haleine grâce au charisme et à la psychologie des personnages et au rythme du récit.  Les personnages secondaires sont pleins de promesses et on attendra les tomes suivants pour en apprendre plus sur eux.

Le dessin est assuré par Yannick Corboz ; n’ayant pas lu les romans originaux, j’ignore si son Verhoeven est conforme aux descriptions de Lemaitre.  Il y a bien sûr la taille du personnage qui en fait sa spécificité, mais au-delà de cet aspect, il confère au policier un air bienveillant et paisible qui contrebalance la violence et la menace auxquelles il doit faire face.

Bref, c’est sympathique, prenant, fort bien fait et ça ne dépareillera pas une bédéthèque bien tenue.

 

TITRE : Brigade Verhoeven – Rosie

AUTEUR : Corboz (D), Bertho (S) d’après Pierre Lemaitre

EDITEUR : Rue de Sèvres

GENRE : Boum, quand votre cœur fait boum.

 

Denis MARC