Ami-Ami à Miami

Tyler Cross - Miami
2 images
Tyler Cross - Miami - © Dargaud - 2018

Tyler Cross de retour et il n’est pas content.

 

Frais et dispo, en chemise à fleurs sous le soleil de la Floride, Tyler Cross n’a qu’un souci, son avocat véreux à investi ses économies dans un projet immobilier ambitieux.  Trop ambitieux en tous cas pour son promoteur au bord de la faillite et qui n’a comme porte de sortie que les pontes de la mafia locale pour finaliser la construction et éviter la faillite -et, accessoirement- de se retrouver au fond de l’Atlantique avec des bottes en béton.  Aidé par Shirley, la secrétaire du promoteur, Tyler va devoir batailler pour récupérer ses économies et tuer un petit peu aussi.  Ça tombe bien, tuer, il sait faire…

 

Avec un scénariste de la trempe de Fabien Nury, impossible de ne pas être plongé dare-dare dans l’intrigue de ce troisième opus.  Entamant avec une intro muette de quatre pages dignes des meilleurs polars, il plante d’emblée le décor : une femme est assassinée et son corps coulé dans un pilier de béton d’un immeuble en construction.  Plus efficace et accrocheur, tu meurs.  La suite est à l’avenant, avec son étonnamment charismatique mais taiseux personnage principal, Nury recrée les années 50 et le règne de la mafia sur les grandes cités touristiques comme Las Vegas ou, ici, Miami.  C’est noir de noir avec ce qu’il faut de rebondissements pour maintenir la tension tout au long du récit.  Mais, accompagnant un scénario maîtrisé à la perfection, c’est le dessin de Brüno et les couleurs de Laurence Croix qui transcendent cet album comme les autres de la série.  Avec un trait hyper personnel, Brüno ajoute encore de l’intensité à l’histoire avec ses personnages aux traits anguleux et aux regards noirs (ou morts).  Quant aux couleurs de Laurence Croix, toutes en aplats, avec des noirs profonds, elles constituent la touche finale d’une recette trois étoiles que ces trois-là ont su mettre en place.  C’est juste magistral. (Interview de Brüno au bas de cette chronique)

 

En bref : Juste parfait.

 

TITRE : Tyler Cross – Miami

AUTEURS : Brüno (D), Nury (S) et Croix (C)

EDITEUR : Dargaud

GENRE : On peut obtenir beaucoup plus avec un mot gentil et un revolver, qu'avec un mot gentil tout seul. (Al Capone)

 

Denis MARC