" 800 ans de Saint-Gilles et la BD " : une exposition du 8 au 25 septembre

800 ans de Saint-Gilles et la BD
2 images
800 ans de Saint-Gilles et la BD - © Galerie Passerelle Louise

Si Charleroi fête cette année ses 350 ans d’histoire, Saint-Gilles, commune bruxelloise, en arrive, elle, à ses 800 ans d’âge ! L’occasion pour ce lieu de rappeler, au long d’une exposition éclectique, que la bande dessinée y a véritablement droit de cité !

La Porte de Hal est le dernier vestige vraiment solide d’une ouverture moyenâgeuse de la cité bruxelloise vers l’extérieur, vers l’ailleurs, un ailleurs campagnard d’abord, citadin ensuite, un ailleurs culturel, aussi, que la commune de Saint-Gilles a toujours revendiqué.

c'est qu'il y a dans le caractère des Saint-Gillois un côté " zwanzeur " incontestable, et " Bossemans et Coppenolle ", pièce, fameuse entre toutes, continue à immortaliser, avec une nostalgie souriante, cette caractéristique des habitants d’une commune proche, tout compte fait, des Marolles.

Est-ce le fait de vivre et de grandir à l’ombre d’une ville devenant, au fil des ans, métropole, qui a donné aux Saint-Gillois ce sens de l’accueil et du " cosmopolite ", qui est toujours une des réalités de la commune ? Peut-être… Tout comme il est évident aussi que l’Art, de manière générale, y a toujours occupé une place importante. Pour s’en convaincre, il suffit de se balader Place Morichar et d’y admirer les joyaux d’une architecture proche de Horta, il suffit d’aller errer dans la maison communale pour y admirer des tableaux de grands peintre belges, après s'être arrêté, sur la place Van Meenen, devant une sculpture monumentale du Rodin Belge, Jef Lambeau.

C’est à Saint-Gilles aussi que la bande dessinée a pris place dans les instances officielles de l’art. Avec Eddy Paape, le premier professeur de bd à l’académie de Saint-Gilles (si ma mémoire ne me fait pas défaut…), avec l’école Saint-Luc, aussi, de laquelle sont sortis quelques-uns des plus grands noms de la bd contemporaine, comme Schuiten.

Il était donc normal qu’à l’occasion de son anniversaire remarquable la commune rende hommage, au-delà des festivités officielles, à ce fameux neuvième art qui continue à attirer, tant à Saint-Luc qu’au travers des rues de Saint-Gilles, bien des dessinateurs belges et étrangers !

 

Et Saint-Gilles va donc fêter la bande dessinée en dévoilant, aux cimaises de la Galerie Passerelle Louise, au 34 de la rue Dejoncker, des œuvres de plusieurs artistes dont les pas ont croisé ceux de la commune, dont les dessins ont aimé immortaliser certains endroits précis de Saint-Gilles, également.

Planches et dessins déjà publiés côtoient ainsi des oeuvres originales que plusieurs artistes ont eu à coeur de réaliser à l’occasion de cette exposition.

C’est ainsi que vous allez pouvoir y admirer des auteurs comme Feroumont, Foerster, Baruti, mais aussi Hermann, Deville, ou Goffaux. Ou encore, dans un style moins classique, Papazoglakis. Et Duarte, et Cinna, et Swolfs… Et bien d’autres encore !

Une exposition, donc, à ne pas rater par tous les amateurs de BD, certes, mais aussi par tous les amoureux de la ville et de sa vie dans ce qu’elles peuvent avoir de plus artistique…

 

Jacques Schraûwen

Exposition à la Galerie Passerelle Louise, au 34 de la rue Dejoncker (ouverture du mardi au samedi de 13h à 18h30)

Lien vers le descriptif de l’exposition