Stephan Vanfleteren - Charleroi sera blanc un jour

Le Musée de la Photographie à Charleroi a demandé au photographe Stephan Vanfleteren (1969, Courtrai) de livrer sa vision de Charleroi. Les images sont exposées aux cimaises jusqu’au 6 décembre.

Charleroi, il est clair que le gris est noir, mais Charleroi sera blanc un jour.

Stephan Vanfleteren a brossé le portrait d’une ville et de ses habitants, en noir et blanc. Il livre un reportage à fleur de peau et pose un regard tendre sur une réalité âpre. Les corps répondent au décor blessé de la ville.

Le visage d’un gamin sans âge semble conjuguer les temps passé et futur en un présent incertain. Le reportage humaniste de Stephan Vanfleteren a la force du style documentaire qui le relie à des auteurs tels August Sander et Walker Evans, mais le regard du photographe est singulier.

La seule référence à Vanfleteren suffit pour souligner la force de la vision. Le photographe amoureux de cette ville monte au sommet d’un terril pour embrasser le crépuscule et former le vœu que le noir de la nuit porte la promesse d'un blanc matin.

Pascal Goffaux a rencontré Stephan Vanfleteren