Julien Audebert, les aplats temporels

Le photographe aime à interroger la temporalité et les possibilités dans son travail photographique. 

 

A l’aide de la photogravure, le photographe Julien Audebert a réalisé le rêve du philosophe Walter Benjamin, à savoir retranscrire un livre entier sur une feuille au format A4. L’homme a utilisé un négatif pour y accoler le texte brut sans mise en page avec le papier photo. Le texte devient alors “l’image du texte” puisque celui-ci est débarrassé de tous les attributs qui facilitent la lecture et cela devient une oeuvre, voire le fruit d’une vraie performance. Julien Audebert a voulu se réapproprier la photographie argentique et interroger les possibilités techniques, c'est d'ailleurs une vraie obsession chez lui.

 

Souvent mes pièces éprouvent les limites physiques de la perception.

 

Le jeune photographe n’est pas simplement dans l’image fait veut rendre son oeuvre objet de réflexion. Il donne une autre dimension à la photographie, comme avec ses collage d’images de films. Julien Audebert était dans l’Atelier A d’Arte pour expliquer ses techniques et sa démarche, et c’est fascinant.