Harry Fayt, maître de la photographie subaquatique

temporary-20190910112328
5 images
temporary-20190910112328 - © Tous droits réservés

Le photographe belge Harry Fayt a fait de l’eau son terrain de jeu par excellence. Il vient de sortir un livre intitulé "Rebirth" qui reprend un condensé de ses plus belles photos.

D’aussi loin que remontent ses souvenirs, le photographe Harry Fayt a toujours été attiré par l’eau. Vers l’âge de 15 ans, il découvre un numéro de Vogue et décide de devenir photographe de mode afin de sublimer la femme. C’est à l’école Félicien Rops de Namur que Harry Fayt suivra sa formation de photographe quelques années plus tard.

En 1998, Harry Fayt commence sa carrière par des portraits pour la presse musicale, il parcourt les quatre coins de l’Europe pendant quelques années. En 2006, Harry Fayt lance son studio de portraits à Liège et investit dans du matériel subaquatique. Il commence alors par photographier des bébés nageurs avant de devenir photographe de mode sous l’eau. "Outre la technique, j’aime que mes images transmettent curiosité et surréalisme. Quoi que je tire, qu’il s’agisse de beaux-arts, de mode, de photos fixes ou de motions, je trouve toujours un prétexte pour prendre des photos sous l’eau" explique le photographe sur son site internet. Le calme et la sérénité des profondeurs sont devenus sont terrain de jeu.

En 2011, le photographe se lance dans un projet qui lui tient à cœur : immortaliser la femme dans son plus simple appareil. "Dans ses nus aquatiques, il recherche la beauté, la pureté, un certain angélisme. Il aime sublimer le corps féminin, le voir évoluer sans aucune pression extérieure, aucune résistance. Le corps, ses courbes, ses rondeurs comme il est impossible de les voir autrement. Dans toute son oeuvre, son leitmotiv c’est créer l’improbable, l’inexistant et d’éveiller les curiosités." Ses photos sont aériennes, poétiques et raffinées. Son travail tape dans l’œil des galeries d’art et des collectionneurs.

Dans ce genre de photographie tout relève du challenge : la technique, la sécurité, les modèles, les décors. C’est un défi constant de stratagèmes et de créativité pour Harry Fayt et son équipe. Plus le projet est grand, plus il est excitant confie l’artiste.

Pour en savoir plus sur son travail, rendez-vous sur le compte Instagram du photographe ou sur son site internet.