Décès du photographe sud-africain anti-apartheid Santu Mofokeng

"Eyes-wide-shut", Santu Mofokeng
"Eyes-wide-shut", Santu Mofokeng - © Courtesy of the Artist

L’un des photographes sud-africains noirs les plus célèbres de la lutte contre l’apartheid, Santu Mofokeng, est décédé à l’âge de 64 ans, a-t-on appris auprès de ses proches lundi. Santu Mofokeng s’est illustré en saisissant la lutte contre le régime raciste blanc, officiellement tombé en 1994, et la vie quotidienne dans les townships, révélant la condition sociale de la majorité noire et sa résilience.

Né à Soweto, Santu Mofokeng s’est passionné pour la photographie dès son adolescence et a commencé sa carrière en prenant des photos dans la rue. Il était "un grand visionnaire et un artiste", ont expliqué ses amis Omar Badsha et Cedric Nunn, dans un communiqué qui ne précise pas la cause du décès du photographe.

Récompensé à de nombreuses reprises, Santu Mofokeng a été exposé notamment en Europe, en particulier à la biennale d’art de Venise en 2012.